Quand la séparation accentue la coupure entre père et fils

L’INED démontre que de plus en plus d’enfants dont les parents sont séparés voient moins leur père.

Quand la séparation accentue la coupure entre père et fils

publié le 23 mai 2013 par Fanny Pradier
Une étude de l’Ined démontre que de plus en plus d’enfants de parents séparés ou divorcés ne voient plus leur père.

Une étude publiée le 22 mai 2013 par l’Institut National d’Etudes Démographiques (INED) démontre une tendance inquiétante. La séparation ou le divorce des parents s’accompagne d’une rupture du lien entre le père et l’enfant.

Actuellement, environ 85 % des divorces se soldent par une garde de l’enfant assurée par la mère, et la garde alternée reste une solution encore rarement appliquée.

L’institut dégage plusieurs facteurs pour expliquer ce phénomène. Tout d’abord l’âge de l’enfant joue beaucoup sur cette rupture. Plus l’enfant est jeune au moment de la séparation de ses parents, moins il voit son père par la suite. Est également démontré l’impact de la distance entre le domicile de la mère et celui du père : plus on habite loin l’un de l’autre, plus l’effort pour voir régulièrement son enfant est important. De même la proportion d’enfants qui ne voient plus leurs pères augmente quand la demande de divorce ne s’est pas faire conjointement mais a été faite par un seul parents, peu importe lequel.

Consulter l’étude de l’INED :  » Quand la séparation des parents s’accompagne d’une rupture du lien entre le père et l’enfant »

crédits pixiecplix/cc

Poster un commentaire

Enregistrez-vous en quelques secondes sur BeauxParents.fr pour poster un commentaire ou connectez-vous avec votre compte !