Une étude sur les liens entre l’enfant et son beau-père

Une étude démontre l’importance de la communication et des rôles bien définis.

Une étude sur les liens entre l’enfant et son beau-père

publié le 13 mai 2013 par Fanny Pradier
Aux Etats-Unis, un enfant sur dix vit ou a vécu avec un beau-parent. Une université dans l'Utah a souhaité comprendre comment s'établissent des relations harmonieuses entre les membres d'une famille recomposée, et notamment entre un enfant et son beau-père.

Comme en France, les familles recomposées sont très nombreuses aux Etats-Unis. Kevin Shafer, enseignant à la Brigham Young University dans l’Utah, s’est ainsi demandé ce qui encourage la création d’un lien affectif entre l’enfant et son beau-père. Et 1000 familles n’ont pas été de trop pour cette étude.

L’une de ses conclusions, évoquées par le périodique Salt Lake Tribune (en anglais), concerne le beau-parent et son conjoint : plus ils communiquent entre eux et s’accordent sur leur rôles respectifs, plus l’enfant se sentirait à l’aise dans sa relation avec son beau-père. Il est apparu également que l’enfant doit pouvoir s’ouvrir à sa mère afin de développer une vraie relation de confiance avec le nouveau conjoint de cette dernière. Il reste que créer ce lien ne sera pas automatique , ni même obligatoire. Le temps fera le reste.

 

crédits leonid mamchenkov/cc

Poster un commentaire

Enregistrez-vous en quelques secondes sur BeauxParents.fr pour poster un commentaire ou connectez-vous avec votre compte !