7 conseils pour éviter les prises de tête au moment du repas

Dimanche en famille recompo, il est midi, le décor est planté. Au secours !

7 conseils pour éviter les prises de tête au moment du repas

publié le 29 avril 2013 par Fanny Pradier
On a beau être amoureux de son (sa) conjoint(e), ses enfants ne se comportent pas toujours comme on le souhaiterait. Dimanche en famille recompo, il est midi, le décor est planté : papa/maman et nous, le beau-parent de service, et autour de nous la marmaille.

Les commentaires fusent : « C’est pas aussi bon que ce que fait Maman à la maison ». Les manières agacent, « C’est pas comme ça que j’élève mes enfants ». Bref, c’est classique, un moment qui devait être agréable pour toute la famille se transforme en drame.

Comment l’éviter ? Pas de recette miracle, mais 7 conseils pour vous aider.

Conseil n°1 : Préparer le repas à plusieurs

Enfants et beaux-enfants ensemble, ou parents et BF. Le but est de donner une occasion d’aider et de partager.

Conseil n°2 : Mettre une belle table

Faire une table à notre image, pour avoir un endroit agréable où se sustenter ensemble.

Conseil n°3 : Fixer des règles communes

Si ce n’est pas comme chez Papa/ Maman, ce n’est pas grave. Ici, c’est aussi chez nous. Ils doivent comprendre les règles de vie qui nous sont importantes, et les respecter.

Conseil n°4 : On évite les disputes

S’il y a une remarque à faire à un BF, mieux vaut en parler après, tranquillement, en tête-à-tête. Si le BF fait du rentre-dedans devant tout le monde, calmer le jeu en parlant posément : et si on parlait après ? Si son père ou sa mère n’intervient pas quand c’est nécessaire, parlez-en avec elle/lui.

Conseil n°5 : Ne pas stresser face à la mauvaise volonté

Ils ne mangent presque rien, parce que « C’est pas bon comme chez moi » ? Pas de découragement, ils finiront par s’y habituer. Dans le cas contraire, inutile de stresser toutes les semaines : mieux vaut déléguer la préparation du repas. Là encore si les enfants (et donc les beaux-enfants) participent à la préparation du repas, ils sont amenés à comprendre l’investissement que cela suppose.

Conseil n°6 : Privilégier les goûts de chacun

Enfin, manger ensemble est aussi l’occasion de faire plaisir : régulièrement, il est important de rendre hommage aux goûts respectifs de chacun, les nôtres comme celle des enfants. C’est l’occasion d’échanger sur ce qu’ils aiment, et sur ce que vous aimez.

Conseil n°7 : Vous n’êtes pas responsable de l’équilibre des repas

C’est cause perdue, vos BF font une tête de six pieds de long en face de tout ce qui n’est pas coquillette-jambon ou frites-coca ? Laissez tomber ! Vous n’êtes pas en charge de l’équilibre de leur alimentation. Et croyez bien qu’ils survivront à tout excès de gras, sucre ou autre élément nutritionnel à consommer avec modération. Ils veulent des pizzas ? Qu’ils en mangent ! Après tout, au moins, le repas se passera bien, vous ne serez plus la mégère ou le père fouettard de service. Ils ont des parents non ? Bon.

Allez, bon appétit !

 

crédits photo more good foundation /cc

Poster un commentaire

Enregistrez-vous en quelques secondes sur BeauxParents.fr pour poster un commentaire ou connectez-vous avec votre compte !