Faites la grève des beaux-parents

Le 1er mai c’est jour chômé. Profitons-en pour faire grève et nous concentrer sur une chose : notre nombril !

Faites la grève des beaux-parents

publié le 27 avril 2012 par Laetitia Guizol
Par amour nous ferions (presque) n’importe quoi. D’ailleurs, vous avez bien accepté d’entrer dans la turbulente réalité des familles recomposées. Mais à force de penser aux autres, de concilier, d’organiser tout autour de Chéri(e) et de vos beaux-enfants, vous vous oubliez un peu. Résultat :  vous aimeriez bien vous mettre en off et penser à vous, oui, rien qu'à vous. Et pourquoi ne feriez-vous pas une petite grève, ce weekend ? Après tout mardi, c’est 1er mai, jour chômé !

Profitez de ces 4 jours de pont pour vous faire du bien

Car tous les experts se sont mis d’accord sur ce point, penser à soi, ça va de soi en théorie. Mais côté pratique, il n’y a plus grand monde. Et chez les beaux-parents, c’est avec une vraie culpabilité que l’on s’autorise certaines libertés. L’heure est venue de réapprendre à vivre pour vous. Vous verrez les effets sont vertueux. Plus vous prendrez soin de vous, plus vous serez en forme et prêt(e) à donner aux autres.

Grève des beaux-pères et des belles-mères, le programme

Commencez en douceur. Le samedi ? Shopping, match de foot ou séance de ciné, à vous de choisir, vous déclarez « quartier libre », chacun se gère ! Nous vous suggérons cependant d’éviter Blanche-Neige ou toute autre histoire de famille recomposée : le sujet est banni, ça fait partie du programme de gréviste.

Le dimanche ? Grasse matinée –  pieds sous la table - sieste. Si vous avez la chance que votre famille joue le jeu, faites-vous servir les croissants au lit !

Lundi ce sera pont ou boulot, mais ce sera encore pour vous. Ne craignez surtout pas de vous ennuyer. Et si la peur du vide vous guette, pensez à toutes les épisodes de séries que vous avez à rattraper, aux livres qui se sont empilés sur votre table de chevet ou à ce truc, là, que vous remettez à demain depuis 2 ans.

Enfin, mardi 1er mai 2012, après trois jours de rodage, vous serez fin prêt(e) pour ce jour de chôme calendaire national : la grève  totale ! Et si ça ne parle pas à votre entourage, alors, tentez l’évasion diplomatique, et partez vous aérer. Pour ceux qui peuvent se le permettre nous irions jusqu’à recommander de vous offrir un massage. Comment ça c’est cher ? Ok c’est vrai. Mais vous le mé-ri-tez ! À défaut un petit verre en terrasse peut être aussi relaxant. Juste un conseil : coupez votre portable, et savourez le silence !

En tout cas ce weekend, tous les occupants de votre tendre foyer tâcheront de faire sans vous. Vous manquerez ou pas, mais ce qui compte, c’est vous. Donc respirez et décompressez, et le 2 mai repartez sur les starting blocks gonflé(e) à bloc.

Alors cette grève, ça vous tente ? Vous l’avez déjà faite ou vous la faites régulièrement ? Quels sont les choses que vous faites quand vous êtes en mode gréviste ? Partagez vos astuces pour tenir le coup !

 

crédit photo eriatarka31/cc

2 Réponses

  1. EdwidgeDM dit :

    Bonjour à vous BP,
    Belle-mère depuis 2 ans de 3 enfants (4, 7, 9 ans ) et bientôt maman de mon propre enfant, j’ai pété les plombs l’été dernier avec des crises d’angoisses et des cauchemars récurrents ( sensation d’étouffer, d’être prise au piège ) et l’impulsion quasi vitale de tout quitter malgré tout l’amour que j’ai pour ma famille …. Jusqu’au beau matin, où j’ai réalisé qu’à tout faire pour que chacun se sente bien à sa place dans cette nouvelle famille, je m’étais oubliée. Depuis sans avoir installer de rituel absolu, je suis très à l’affût de MES BESOINS de faire Mes affaires, d’être SEULE, de voir Mes amis, etc. Donc lorsqu’un besoin se fait ressentir, j’en parle à mon conjoint (qui comme le ou la vôtre est formidable sinon ….. ) et l’on s’organise pour que tout le monde soit réellement satisfait. Quant à mes beaux-enfants, ils ont eux aussi bien intégré le concept, puisqu’ils me demandent si l’on va faire quelque chose ensemble ou bien vers quelle heure je leur serais disponible. …. Je savoure donc chacun de mes précieux moments, (une balade, un livre, un resto …etc.) et lorsque nous nous retrouvons nous avons plus de plaisir à être ensemble. D’ailleurs cela semble avoir servit d’exemple aux enfants puisque parfois, ils expriment eux aussi le désir d’être seul(e) …. ;-) ))) Bonne grêve des BP !!!

  2. Sabine Coulon dit :

    Merci @EdwigeDM ! Cela paraît souvent plus facile à dire qu’à faire, c’est pour ça que c’est bien de se motiver. Je pense qu’en couple ou en famille, même non recomposée, ce n’est pas évident pour tout le monde à mettre en oeuvre. Mais quand on y arrive, c’est le pied ! Bonne grève à toi aussi ;-)

Poster un commentaire

Enregistrez-vous en quelques secondes sur BeauxParents.fr pour poster un commentaire ou connectez-vous avec votre compte !