Chéri(e), je te présente mes enfants !

La fameuse première rencontre avec ses enfants… vos beaux-enfants !

Chéri(e), je te présente mes enfants !

publié le 7 mars 2012 par Dominique Devedeux
« Chéri(e), je te présente mes enfants ! ». Attendu ou redouté mais jamais anodin, LE moment est arrivé : vous allez rencontrer ses enfants pour la première fois. Parcours d’un scenario… inévitable.

Les présentations c’est un moment délicat. Chacun est sur ses gardes, dans la retenue, et observe l’autre. En face de vous ils sont 2, voire plus si vous avez eu l’heur de tomber amoureux d’un serial parent. Déjà la balance n’est pas très équilibrée.

La BM et le BP savent bien que ces paires d’yeux dardés sur eux, à la fois mitraillette et microscope, IRM et détecteur de mensonge, les passent au crible. À l’affût du moindre défaut visible à l’œil nu, du moindre battement de cils, du moindre geste, tout sera interprété, déformé, cafté. À qui ? À Maman bien-sûr ! Ou à Papa, selon le cas.

En attendant, vous, vous êtes là dans un implacable face à face, le cœur bourré de bons sentiments et pétri d’inquiétudes diverses. La principale est de leur plaire, de réussir à passer la première étape avec succès. Et cela vous rappelle l’époque des contrôles de maths où vous aviez l’impression de perdre vos moyens devant les problèmes de robinets qui fuient, ou de trains qui se croisent…

Vous aussi vous les scannez les chers petits de votre chéri(e). Vous les trouvez mignons, attendrissants, ils sont si proches de leur papa (ou de leur maman)…

Pour ce premier contact tout le monde rêve d’un incroyable coup de foudre. Chacun se trouverait beau et gentil, et aurait envie de se sauter au cou. Mais dans la vraie vie, cela n’arrive jamais ! Pas si vite en tout cas. Car vous sentez bien une certaine défiance, voire une hostilité ouverte. Oui on peut le dire, il arrive que les petits choux de l’être aimé ne soient pas si tendres, qu’ils vous ignorent cordialement, voire refusent de vous regarder en face. Des BM racontent ainsi comment elles ont été reçues par une vue de dos, le visage de l’enfant collé au corps de son père, comme si elles étaient un serial killer. Sympa comme premier contact !

Cependant rappelez-vous que, rencontre glaciale ou réussie, il faudra à la pièce rapportée que vous êtes patience, souplesse, habileté et pourquoi ruse pour se faire accepter. Se faire aimer ? C’est encore autre chose.

Les présentations ont eu lieu, et ne se sont pas terminées en massacre à la tronçonneuse. Une étape de passée ! La vie d’une nouvelle famille recomposée vient de commencer…

 

Et pour vous, comment ce moment clé s’est-il passé, comme une lettre à la Poste ou un scénario catastrophe ?

Poster un commentaire

Enregistrez-vous en quelques secondes sur BeauxParents.fr pour poster un commentaire ou connectez-vous avec votre compte !