L'ingratitude de nos BE

Avant, pendant, après : un forum pour ce moment vraiment particulier et fort en émotions variées.

Modérateur: sabine

L'ingratitude de nos BE

Message par kler » 16 Juil 2014, 13:30

Ca ne m'arrive pas souvent de lancer des sujets, mais là j'en ai ras le bol. Alors, une fois n'est pas coutume, je me lance.
Après la crise de BF1, voilà BF2 qui s'y met, et autant sa soeur savait enrober les choses pour tenter de faire passer la pilule, autant lui c'est brut de décoffrage. Mon mari se prend tout ça en pleine face et, honnêtement, après toutes les engueulades que nous avons eu au sujet de sa fille, je n'ai pas le courage de lui dire "je te l'avais bien dit". Comment dire à un papa qui ne cesse de se mettre en quatre pour faire plaisir à ses enfants ainsi qu'à moi, souvent en s'oubliant lui-même, qu'il devrait davantage songer à être un père qu'à plaire ?
Voilà le topo : il y a deux ans, mon chéri a offert un super ordi à son geek de fils qui avait alors 14 ans. Je passe sur le fait d'offrir quelque chose d'une telle valeur (même si acheté d'occasion) à un enfant si jeune. Le problème c'est que BF2 ne prend pas soin de ses affaires et n'a manifestement aucune conscience de la valeur des choses. Je passe aussi sur le nombre de réparations de la machine en deux ans, dont la dernière pour 200€ le mois dernier, sensée être son cadeau d'anniversaire. Je passe les multiples rappel à l'ordre pour que la machine ne tourne pas H24, qu'il arrête de la trimballer partout. Rien n'y a fait. Aujourd'hui l'ordi est foutu et môsieur demande sans sourciller à papa de lui en racheter un autre, et fait le difficile quand celui-ci lui propose une occasion, parce que ce n'est pas assez bien. Déjà je peste, mais c'est à mon homme de décider.
Deuxième round ce midi. Nous devons partir en vacances 3 semaines et nous avons annoncé notre planning à ses enfants il y a plus de deux mois, afin qu'ils s'organisent (à leur âge, c'est normal de ne pas vouloir passer tout l'été avec papa / maman). Ce matin, BF2 envoie un sms à chéri pour lui dire que finalement 2 semaines avec nous sans voir sa chérie c'est trop et qu'il voudrait qu'elle vienne avec nous. Et c'est là que ça coince :
1 - nous partons dans MA famille, déjà qu'ils sont logés, nourris, blanchis pendant 15j, je ne vais pas rajouter la copine de môsieur... qui par ailleurs ne m'a rien demandé A MOI
2 - nous avons 5 places dans la voiture, or, chéri, moi, notre fille, lui et sa soeur... on l'a met où la petite copine, dans le coffre ? Quand mon chéri le lui a dit au téléphone, il y a eu un gros blanc, j'imaginais l'ampoule qui s'allume au-dessus de sa tête comme dans les dessins animés. De fait, je ne sais pas qui il a oublié de compter, que ce soit moi ou ma fille, mais dans les deux cas c'est hyper blessant.
3 - reste deux options : soit il ne vient pas du tout, et mon mari ne passera pas de vacances avec son fils ; soit il vient, mais nous devons trouver un moyen pour qu'il rentre plus tôt, ce qui risque de nous coûter un bras, vu que ma famille vit à 1000km de chez nous.
4 - mon chéri est super mal, déçu et blessé que son fils ne comprenne pas ses multiples remarques concernant son attitude. Et moi, j'en ai ras le bol que tout soit toujours aussi compliqué avec eux, qu'ils ne soient pas capables de se prendre en charge et comptent toujours sur papa pour arranger les choses. J'en ai marre de toujours avoir quelque chose à sacrifier pour deux ingrats, à qui on ne mettra jamais le nez dans leur caca, car chéri est trop désemparé pour cela. Je crève d'envie de leur dire le fond de ma pensée mais je risque de faire encore plus de mal à mon mari. Ca me gonfle prodigieusement, j'en ai plus que marre. Je ne sais pas comment exprimer les choses, sans que ça s'envenime et que ça tourne au drame. Ideas, anyone ?
Avatar de l’utilisateur
kler
 
Message(s) : 138
Inscription : 16 Avr 2013, 09:09

Re: L'ingratitude de nos BE

Message par fanfreluche » 16 Juil 2014, 14:21

;-)
Dernière édition par fanfreluche le 30 Sep 2015, 07:26, édité 1 fois.
fanfreluche
 
Message(s) : 2803
Inscription : 04 Déc 2013, 15:32

Re: L'ingratitude de nos BE

Message par luluna » 16 Juil 2014, 15:10

Kler, ce genre de situation me mettrait hors de moi ! Que ton mari fasse plaisir à ses enfants, ça se comprend, mais faudrait pas non plus que ses gosses le prennent pour un paillasson. Il faut qu'il s'impose.
Chez nous ça serait direct :
1- Toute la famille part en vacances ensemble, point barre.
2- Sa copine reste chez elle, la maison de tes parents n'est pas un hôtel.
3- Si l'ordinateur que son père lui propose gentiment ne lui convient pas, il a qu'à bosser pour s'en payer un lui-même ! A 16 ans, il a l'âge !
Et quand il aura 18 ans, il pourra éventuellement ouvrir sa mouille, pas avant. Je suis entièrement d'accord avec Franfreluche !
ça lui fera les pieds
luluna
 
Message(s) : 230
Inscription : 16 Juil 2014, 15:04

Re: L'ingratitude de nos BE

Message par kler » 16 Juil 2014, 15:51

Puisse mon mari vous entendre Fanfreluche ! J'agirais exactement de la même façon si c'était les miens.
Malheureusement, je vis dans le monde merveilleux des enfants parfaits... Mon mari m'a avoué ce midi ne pas savoir comment lui dire ce qu'il en pense si l'on sort du pratico-pratique et que l'on rentre dans le domaine des sentiments. Il ne sait pas faire. Et c'est d'autant plus difficile quand, pendant une longue période, vous n'avez rien eu à dire : bonne attitude, bons résultats scolaires, trop jeunes pour qu'on en demande trop. La parfaite alchimie. Il passe un peu trop de temps devant l'ordinateur, oui, mais bon, il a 18 de moyenne et fait la vaisselle quand c'est son tour, alors bon... Je caricature un peu, mais ça résume l'état d'esprit général.
Je ne sais pas si l'attitude de BF2 se dégrade ou si c'est juste que ce qu'il demande devient de plus en plus gros et que ça ne passe plus. J'ai essayé à de multiples reprises d'avertir mon mari mais il fait l'autruche. Je crois que le sms d'aujourd'hui l'a mis au pied du mur et qu'il commence à comprendre ce que je voulais dire (une fois je lui ai dit que l'un le prenait pour son valet et l'autre pour son compte en banque, il n'a pas beaucoup apprécié). De plus, la seule fois où il a été ferme avec sa fille qui avait encore perdu du poids et risquait une nouvelle hospitalisation, son ex l'a carrément détruit, elle a quasiment dit au toubib qu'il était violent, et a retourné sa fille contre lui. Si je n'avais pas été prise à partie dans la discussion et n'avait pas remis mademoiselle à sa place, elle vivrait chez sa mère à l'heure qu'il est et ne verrait certainement plus son père (et il y a fort à parier qu'elle pèserait encore 35kg et ferait des A/R à l'hosto, parce que c'est quand même moi qui lui ai mis un coup de pied au cul pour qu'elle s'en sorte, bref, passons).
Je n'arrive pas à comprendre ce qui se passe dans la tête de mon mari. Il se ferme et je m'épuise à lui tirer les vers du nez. C'est pour ça que je ne voulais plus intervenir. Je lui ai dit ce week-end que je n'exigeais d'être prise en compte que pour le vivre ensemble, que je ne voulais plus m'occuper du reste car ça me pourrissait trop la vie. Qu'on aurait bien le temps de s'engueuler sur nos principes éducatifs avec notre fille. Youpi, j'ai tenu 3 jours... Il me dit ne plus savoir comment faire passer le message à son fils, qu'il a l'impression de passer son temps à lui répéter les mêmes choses. J'ai répondu qu'il serait peut-être temps de passer à une autre technique puisque "dire" ne suffit pas, qu'il fallait peut-être penser à sévir. Je lui ai même proposer d'intervenir sur la partie qui me concerne : un séjour dans MA famille, c'est à MOI qu'il faut demander, que je n'ai pas d'obligation envers eux, que ma famille n'est pas la leur et ne leur doit rien etc, pour qu'il puisse prendre le relais. Je n'ai que du silence en retour. Je voudrais l'aider à prendre sa place, mais je ne veux pas "prendre" à sa place. Je l'ai déjà fait pour sa fille, merci bien, une fois m'a suffit. Pour autant, je n'ai pas envie de laisser passer ça, vu que cette fois-ci, BF2 m'embarque de fait dans l'histoire en considérant qu'il n'a que des droits, y compris sur moi et ma famille. Je ne veux juste pas revivre le drame BF1.
Avatar de l’utilisateur
kler
 
Message(s) : 138
Inscription : 16 Avr 2013, 09:09

Re: L'ingratitude de nos BE

Message par angelik74 » 16 Juil 2014, 16:42

Bonjour.
A 16 ans je pense qu'il peut prendre ses responsabilités.il ne veut pas partir en vacances avec vous ok, mais alors qu'il se débrouille pour vous montrer qu'il peut s'assumer, mais surtout il n'a pas intérêt de venir pleurnicher qu'il n'est pas partie en vacances.
angelik74
 
Message(s) : 10
Inscription : 13 Juil 2014, 20:52

Re: L'ingratitude de nos BE

Message par fanfreluche » 17 Juil 2014, 06:39

;-)
Dernière édition par fanfreluche le 30 Sep 2015, 07:26, édité 1 fois.
fanfreluche
 
Message(s) : 2803
Inscription : 04 Déc 2013, 15:32

Re: L'ingratitude de nos BE

Message par celou » 17 Juil 2014, 08:34

Grrr, ma connexion a buggé et mon message n'est pas parti!
Je te disais kler qu'en l'occurrence, ton compagnon n'a pas de sentiments à faire : la situation fait qu'il y a impossibilité matérielle à ce que la petite copine vienne avec vous en raison du nombre de places. C'est matériel, c'est clair et net.
Alors soit il vient seul et en faisant la tronche, soit il ne vient pas et ce sera l'occasion pour vous de passer de bonnes vacances par la même occasion.
Quant au sujet de l'ordi... Les ados ne pensent vraiment qu'à leur g***, effectivement il n'a qu'à bosser un peu pour s'en payer un autre. On les gâte beaucoup trop et n'ont plus la notion de la norme.
Avatar de l’utilisateur
celou
 
Message(s) : 751
Inscription : 15 Déc 2012, 18:49

Re: L'ingratitude de nos BE

Message par fanfreluche » 17 Juil 2014, 09:53

;-)
Dernière édition par fanfreluche le 30 Sep 2015, 07:26, édité 1 fois.
fanfreluche
 
Message(s) : 2803
Inscription : 04 Déc 2013, 15:32

Re: L'ingratitude de nos BE

Message par kler » 17 Juil 2014, 12:37

Bonjour Celou & Franfreluche,
effectivement le problème est matériel donc sa copine ne viendra pas. C'est ce que mon mari a dit à son fils. Mais je n'ai pas trouvé ça suffisant. Mon mari se contente toujours du pragmatique : je peux ou pas te payer ceci ou cela, t'emmener ici ou là, mais n'explique jamais quand ils dépassent les bornes. Généralement, je ne dis rien car ce ne sont pas mes enfants et ce n'est pas à moi de faire leur éducation. Cependant, cette fois-ci, BF2 a considéré comme acquis quelque chose qui ne l'est en rien puisqu'il dépend de moi. Une bonne occasion pour lui faire part des valeurs qui ont court dans ma famille. Je lui ai donc parlé (après avoir demandé à chéri s'il était d'accord, ce qui en réalité l'arrangeait bien). BF2 est loin d'être stupide, et la plupart du temps c'est vraiment un chouette gamin. Des 2, il est celui qui m'a vraiment intégré comme un membre de sa famille. J'imagine que ça n'en a été que plus blessant... Le fait est que, malgré ma colère d'hier, je l'aime bien ce môme. La discussion s'est bien passée et je crois que BF2 a compris. Je n'ai rien imposé ou décidé, car ce n'est pas à moi de le faire, je lui ai juste dit ce que je ressentais, et qu'il était totalement impossible pour moi de demander à ma famille d'absorber une personne supplémentaire. Je lui ait dit que son attitude s'approchait dangereusement de l'ingratitude et l'ai mis en garde pour l'avenir. Et que si je me permettais de lui dire ça, bien que je ne sois pas son parent, c'est parce que je l'apprécie. Je crois que ça l'a touché.
Ce qui me soucie par contre c'est l'incapacité de mon mari à réagir quand ça concerne leur attitude. C'est son beau-frère qui, avec beaucoup d'humour, a taclé BF1 qui - comme ta BF Fanfreluche - n'a pas été capable de se trouver un petit boulot d'été, mais a des exigences de sorties et loisirs. Même si elle s'est débrouillée pour économiser de l'argent de son anniversaire et revendre quelques affaires, ce n'est pas pareil que d'aller travailler : respecter des horaires, faire des efforts, avoir sa première fiche de paie (je me souviens comme j'étais fière !). Mon beauf et moi partageons les mêmes idées là dessus. Pour mon mari, c'est "oui, mais tu vois bien que quand même elle se débrouille". Le problème c'est qu'il n'exige jamais rien d'eux, ne reprend pas son fils sur son comportement : il est incapable de lui dire, "tu n'avais qu'à prendre soin de tes affaires, comme je te l'ai dit à de multiples reprises. Tu es culotté de me demander encore quelque chose. Il va falloir faire tes preuves" ou "Tu te rends compte de ce que tu demandes ? As-tu pensé à Kler, à sa famille qui nous accueille ? Tu as de quoi payer la "pension" de ta chérie ? J'exige que tu ailles t'excuser auprès de Kler." Ca, il a fallu que j'aille le chercher moi-même. Je voudrais lui faire prendre conscience, certes ses enfants, son problème, mais nous avons une fille ensemble et j'aimerais vraiment qu'il assume avec moi son éducation. Les bonnes comme les mauvaises choses.
Avatar de l’utilisateur
kler
 
Message(s) : 138
Inscription : 16 Avr 2013, 09:09

Re: L'ingratitude de nos BE

Message par fanfreluche » 17 Juil 2014, 13:11

;-)
Dernière édition par fanfreluche le 30 Sep 2015, 07:27, édité 1 fois.
fanfreluche
 
Message(s) : 2803
Inscription : 04 Déc 2013, 15:32

Suivant

Retour vers Vacances

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité