Les Vacances, encore et toujours !

Avant, pendant, après : un forum pour ce moment vraiment particulier et fort en émotions variées.

Modérateur: sabine

Re: Les Vacances, encore et toujours !

Message par nikita33 » 07 Mars 2015, 17:10

fanfreluche a écrit :
> J'ai renoncé depuis pas mal de temps à l'idée de famille même, avec ma BF
> comprise. Pour moi, elle est là, la moitié du temps, mais elle ne fait pas
> partie de ma famille, puisqu'elle a eut l'honnêteté de me dire un jour que
> je ne faisais pas partie de LA famille (sous entendu SA famille). Je forme
> un couple avec son père quand elle n'est pas dans nos jambes et quand elle
> y est, je m'éclipse pour ne pas avoir à la supporter, pour ne pas avoir à
> faire semblant que les discussions autour d'elle m'intéresse. Tiens, même
> ce midi, alors que j'avais préparé un repas que je pouvais manger moi
> aussi, j'ai pris mon assiette et sous prétexte de téléphoner à ma fille, je
> suis allée manger ailleurs qu'avec eux ! C'est acté pour moi : je ne mange
> plus avec eux, point final. Ca m'évitera d'être l'élément contre lequel ils
> s'allient pour s'imaginer être complices tous les deux. Je veux bien manger
> avec chéri, seul, je veux bien manger avec BF seule, mais plus jamais avec
> les deux ! Ferme et définitif ! Ca aussi c'est une forme de relations :
> l'évitement. En fait, c'est quoi le but ? C'est que chacun s'y retrouve,
> que chacun trouve son équilibre dans ce foutoir. Pour moi l'évitement
> permet de ne pas souffrir. Eux, pendant ce temps, sont ensemble, parlent
> d'elle, puis d'elle, et d'elle et ils semblent y trouver leur compte, tant
> mieux pour eux !
> Nikita, à toi de trouver ton équilibre. Tu commences déjà à cesser de
> vouloir être ce que tu ne pourras jamais être aux yeux de tes enfants : la
> femme centrale de la maison, comme peut l'être une mère. Ils te tolèrent
> juste, ils feraient beaucoup mieux sans toi, ils seraient plus à l'aise
> chez leur père. Ils ne viennent pas pour toi. Tu es la femme pour ton
> chéri, c'est déjà pas mal, à toi de te focaliser sur ce rôle là et
> d'oublier ses enfants et l'ex par la même occasion.



Franfeluche,
tu vas être fière de moi.
Après une soirée où j'ai retenue mes larmes toute la soirée, et une mauvaise nuit (mon père est reparti ce matin, c'est à peine si on a pu passer du temps ensemble. Je veux dire VRAIMENT passer du temps...) je l'ai ramené à la gare ce matin. Il part à Paris, puis de là reprendra l'avion pour le Liban.
Je suis triste, on a pas eu le temps de se parler vraiment de se dire les choses... J'ai déjeuné ensuite avec mon homme, et j'ai essayer de crever l’abcès avec lui.
D'après lui, ben si le week-end dernier il a daigné s'occuper d'avantage de ses enfants et m'a donc permis de passé d'avantage de temps avec mon père...
Ha.
Il a toujours cette foutue manie de penser que dès qu'il fait le moindre petit riquiqui effort, en fait, c'est une grosse fleur qu'il me fait.
Je lui ai dit que cette semaine, comme les dernières vacances avaient été épuisantes pour moi, que je n'en pouvais plus qu'il me délègue toute la partie chiante de la relation aux enfants, que j'en avais marre d'être celle à qui l'on reproche tout, alors que je me mets en 4 pour satisfaire tout le monde et surtout pour lui faciliter la vie à lui.
Je lui ai dit qu'il avait toujours le beau rôle et moins celui de la marâtre, de l'emmerdeuse, de l'empêcheuse de foutre le bordel en rond, que contrairement à ce que son fils m'avait balancé, si, je suis AUSSI chez moi ! Et que j'ai droit au respect chez moi.
Je lui ai dit que ses enfants étaient sales et mal élevés. Il m'a répondu que ce n'était pas de sa faute (Soupirs).
J'ai alors répondu que si, car c'est à lui de palier aux manques de leur mère quand il les a le week-end et de tisser une vrai relation père-fils, pas juste de jouer avec eux, mais de les éduquer et s'il le faut de les gronder.
-" oui, mais je les vois peu, alors quand je les vois, j'ai pas envie de passer mon week-end à leur crier dessus."
- "bien sûr, que tu n'as pas envie! Mais en attendant ce sale travail là, c'est à moi que tu le refiles. Donc toi tu es le gentil papa cool qui cède aux caprices et moi je suis la mégère. Tu te donnes le beau rôle. Mais là où tu te goures, c'est que c'est TON boulot, c'est TON rôle de père, c'est TES enfants.
C'est trop facile. Tu renonces à ton autorité et à ton rôle de père, d'éducateur. Tu démissionnes. Tu sais qu'il y a beaucoup de choses qui ne vont pas. Tu laisses faire. Tu laisses 2 mouflets de 7 ans me parler mal, être grossiers, sales, impolis, insolents avec moi. Ils ne se comportent pas bien et tu laisses faire. Tu leur envoie le message que je ne suis pas importante et que moi, on a pas besoin de me respecter. Et comme derrière la mère doit bien leur bourrer le mou en répétant que je ne suis pas leur mère et que donc je n'ai rien à dire...
Mais moi, je me suis cassée la nénette avec vous pendant 2 ans et demi, j'ai tout fait pour vous, j'ai renoncé à avoir ma propre famille avec toi, parce que tu ne veux plus d'enfants, parce que tu es traumatisé par l'autre idiote, et c'est moi qui doit payer pour ça ! Je ne joue plus, stop ! Dorénavant, TU sortiras plus tôt du travail pour aller chercher TES enfants, puis TU leur fera prendre le bain, puis TU leur fera les courses, et TU leur prépareras le repas, puis TU soigneras les bobos, puis TU nettoieras derrière eux les serviettes mouillées par terre, les gants de toilettes dégueux, les cacas et les pipis partout dans les toilettes, les serviettes, les nappes, les sets de tables, TU supporteras qu'ils te balancent à la figure que "c'est pas bon, c'est pas ça que voulais manger", TU leur couperas les ongles des pieds et des mains, TU soigneras les verrues plantaires, TU les obligeras à se brosser les dents, à se laver les mains. Le matin, TU les fera se lever, TU leur fera le petit déjeuner, TU les feras manger, TU les habilleras, TU leur fera faire la toilette, et TU les prépareras pour l'école en oubliant pas les goûters dans les sacs.
Voilà tout ce que je fais pour tes enfants, et qu'en retour je n'ai que du mépris, des reproches et des insultes. Donc à partir de maintenant TU t'occuperas de tes enfants. Vous avez réussi, vous avez tout fait pour m'exclure, pour me dégoûter, ben voilà, ça a mis 2 ans et demi, et vous y êtes parvenus. Avant, tout ce que je faisais, je le faisais par plaisir, et par amour pour toi, pour essayer aussi de créer un lien avec tes enfants, pour essayer de créer une famille (même bancale). Au final, je suis traitée plus mal qu'une nounou. Car à une nounou on lui dit "Merci", alors que moi, j'ai attendu toute la semaine qu'on me dise merci, en vain. "

J'étais fâchée car il a bien vu que je n'allais pas bien cette semaine (insomnies, crises d’eczéma...), mais lui a mis cela sur le dos de la fatigue et du stress à cause de mon boulot, et de la présence de mon père, etc... Oui, il y avait ça aussi, et c'est justement pour ça que j'aurais apprécié un coup de main de sa part cette semaine. Il me regarde me noyer, et il reste là, spectateur.

Il dit comme d'habitude, que j'exagère.... Lui minimise, comme d'habitude.
Je dis, OK, mais à ce stade, moi, je ferai dorénavant les choses qui me feront plaisir, je veux bien donner un coup de main de temps en temps pour certaines choses, mais pour le reste, il se débrouille avec ses enfants.
Je lui ai dit : "c'est dommage, c'est vous qui y perdez, mais bon, c'est vous qui avez voulu ça. "
Comme ça aussi, en passant plus de temps avec ses enfants il se rendra compte de plus de choses par lui-même.


Désolée, c'était long.
nikita33
 
Message(s) : 638
Inscription : 05 Jan 2015, 14:12

Re: Les Vacances, encore et toujours !

Message par BMjuju » 07 Mars 2015, 17:17

...
Dernière édition par BMjuju le 18 Août 2015, 07:00, édité 1 fois.
BMjuju
 
Message(s) : 507
Inscription : 30 Juil 2014, 12:12

Re: Les Vacances, encore et toujours !

Message par fanfreluche » 07 Mars 2015, 17:23

;-)
Dernière édition par fanfreluche le 01 Oct 2015, 09:59, édité 1 fois.
fanfreluche
 
Message(s) : 2803
Inscription : 04 Déc 2013, 15:32

Re: Les Vacances, encore et toujours !

Message par zenattitude » 07 Mars 2015, 18:16

Bravo Nikita !!!
Ca a dû te faire un bien fou de lui dire tout ça, de mettre enfin des mots clairs sur tout ce que tu as fais pour lui, pour eux, tout ça pour n'avoir aujourd'hui aucune considération !!
Je suis contente que tu aies réussi à passer cette première étape.
la suite maintenant, ça va être de t'y tenir, même s'il fait un peu la tête...
tu nous diras !
zenattitude
 
Message(s) : 329
Inscription : 05 Fév 2014, 15:34

Re: Les Vacances, encore et toujours !

Message par nikita33 » 08 Mars 2015, 10:19

Merci de vos encouragements. Oui je sais c'est de s' y tenir qui va être dur.
Je ne me suis pas vraiment sentie mieux. J'ai retenue mes larmes. En effet il continue de minimiser, de me dire que j'exagère et je pense aussi qu'il se dit que ça me passera. Donc je dois tenir bon mes résolutions.
Je pense aussi que comme ça m'a été dit sur ce forum (je ne me souviens plus qui) ça ne pourra au final qu'améliorer notre relation et ma relation aux enfants car au moins les choses seront claires et je serai à ma place (et étant moins stressée ça ne pourra aller que mieux. ) Je n'interviendrai plus et l'ex du coup si elle a des reproches elle les fera à leur père, pas à moi.
Quand il aura droit aux mêmes insultes que moi peut être réalisera t il aussi des choses.
Je lui ai aussi rappelé que j'étais parti un week end entier et qu'il avait dit avoir compris sans que rien ne change.
Une chose est sure je suis chez moi, et si le dimanche matin dorénavant je prendrais mon café seule dans la cuisine et bien ainsi soit il.
nikita33
 
Message(s) : 638
Inscription : 05 Jan 2015, 14:12

Re: Les Vacances, encore et toujours !

Message par fanfreluche » 08 Mars 2015, 15:36

;-)
Dernière édition par fanfreluche le 01 Oct 2015, 09:59, édité 1 fois.
fanfreluche
 
Message(s) : 2803
Inscription : 04 Déc 2013, 15:32

Re: Les Vacances, encore et toujours !

Message par nikita33 » 08 Mars 2015, 18:22

fanfreluche a écrit :
> Ou est le problème de prendre ton café seule dans la cuisine ? Je prends la
> plupart de mes repas seule et je ne m'en porte que mieux ! Crois moi. Je
> mange ce que je veux à l'heure que je veux et je n'ai pas à supporter des
> conversations insipides. Je me paie même le luxe de manger en musique (la
> musique que moi j'aime !). Elle est pas belle la vie !?
> Là, j'attends chéri au tournant, parce qu'il est toujours en train
> d'éteindre les radiateurs quand je l'allume les matins frais, sous prétexte
> qu'il faut éviter d'allumer, que ça coûte etc... et cet après midi, je suis
> passée dans la salle de bain de princesse, pour m'apercevoir que depuis des
> heures la fenêtre était ouverte, avec le chauffage allumé !!! J'ai rien dit
> à la princesse, ce serait un crime de haute trahison, je suis allée voir
> chéri et je lui ai dit de rappeler à sa fille de penser à fermer les
> fenêtres. Il a verdi ! Je vous assure ! Il était décontenancé ! Diantre, je
> lui servais ses propres arguments contre sa fille ! Alors, demain ou ce
> soir, si j'allume, il n'a plutôt pas intérêt à me dire quoi que ce soit !
> ;-)
> Nikita, bien sûr qu'il va minimiser ton vécu, ton ressenti. Le mien me
> disait que ma "souffrance, c'était des conneries", il ne voyait
> tout simplement pas de quoi je parlais ! Il la niait, comme si c'était à
> lui d'en parler de MA souffrance ! Je suis quand même mieux placée que lui
> pour ça, non ?
> Quitte à radoter, à chaque fois que tu constates une difficulté liée à ses
> enfants (comme moi le coup du chauffage et de la fenêtre ouverte) tu le lui
> dis, sans pousser de hauts cris, d'un air résigné, mais de celle qui a bien
> pris note, comme ça, juste une remarque en passant, histoire de lui
> rappeler tout ce que tu endures, tous les manques de son éducation, toute
> la patience que tu es obligée de développer pour vivre avec ça. Tu peux
> aussi attendre qu'il te dise, comme chéri le fait parfois aussi "pfff,
> elle est difficile à vivre avec son mauvais caractère" pour enchérir,
> toujours avec un air résigné (c'est important qu'il n'ait pas l'impression
> que tu t'engouffres dans la brèche) "c'est vrai, mais pour toi, c'est
> plus facile à vivre que pour moi, car c'est ta fille et qu'elle te respecte
> encore un peu, alors que moi ...." Et paf, il entend à nouveau combien
> tu endures sans trop rien dire, et combien il te mérite.
> Si tu fais le marteau piqueur à critiquer ses enfants, il t'en voudra, il
> se sentira coupable et il est possible que votre union n'y résiste pas,
> alors que si tu fais juste des piqures de rappel avec le ton qui va bien,
> c'est totalement différe

La vache : ta "souffrance, c'était des conneries", et ben, autant le mien il peut être gratiné, autant le tien il est agréable quand il s'y mets.
Mais tu sais, je comprends ce que tu dis, sauf que je n'ai pas toujours les bons réflexes. Comme l'autre jour avec le coup du petit qui était allé dans ma salle de bain et qui l'avait mis en état pas possible avec ses besoins partout, et des bonbons plein le sol, etc... Là, j'ai appelé chéri, pour qu'il constate, et moi, je me suis éclipsée. Et il a enguirlandé son fils copieusement.
En fait, c'est ce qu'il faut que je fasses à chaque fois. Au lieu de moi tenter de les raisonner ou de les gronder, j'appellerai le père pour qu'il constate par lui même et qu'il s'en charge. Il prendra peut être conscience de certaines choses, et se rendra compte que non ses enfants ne sont pas de parfaits petits anges adorables et tellement bien élevés qu'il prétend.
nikita33
 
Message(s) : 638
Inscription : 05 Jan 2015, 14:12

Re: Les Vacances, encore et toujours !

Message par Angelica » 08 Mars 2015, 18:43

@ Fanfreluche,

oui je quitte le père de mon fils. Je n'en peux plus physiquement et psychologiquement. Je voulais attendre la fin de l'année scolaire mais je n'en peux plus. Après avoir dit à ses gamins de faire comme si je n'existais pas et m'etre fait insulter une fois de plus parce que je demandais à son fils de me parler correctement j'ai appelé une amie qui louait son appartement. Je ne pense pas qu'il ait l'impression d'avoir privilégié ses ainés par rapport à notre fils. Lui il est parfait, n'a aucun tort, ne se remet jamais en question. C'est moi qui n'ai pas su m'adapter, qui n'ai pas apporté de la chaleur et de l'amour dans son foyer, qui suis trop maniaque, trop tout et pas assez de tout aussi.
Il était quand meme bien content que je fasse la nounou, en plus des repas, de la vaisselle, du ménage et la lessive pour ses gamins pendant toutes ces années. Et il ose me dire que je suis bien contente d'économiser une baby sitter quand je lui demande de garder notre fils quelques heures.
Les repas sont devenus aussi pour moi un calvaire. Physiquement je n'arrive meme plus à mettre la table. Ma tete refuse de le faire. Je dois me forcer. Depuis quelques jours leur père a compris que c'était fini. Il fait à manger à ses enfants et moi je prépare pour moi et mon fils. Les voir et les entendre manger me donne la nausée.
Avec tout ça, l'amour que j'avais pour lui est parti depuis un moment déjà. Comment peut-on aimer quelqu'un qui vous traite de cette manière ?
Je ne peux pas partir avant quinze jours au moins le temps de tout organiser mais vous lire pendant tout ce temps m'a fait beaucoup de bien.
Avatar de l’utilisateur
Angelica
 
Message(s) : 35
Inscription : 10 Mai 2013, 21:34

Re: Les Vacances, encore et toujours !

Message par chipette » 08 Mars 2015, 20:02

Et bien Angelica si tu n'en peux plus autant physiquement que psychologiquement c'était peut être la meilleure solution... Courage.

Moi ça y est j'ai été les chercher j'ai eu droit à peine rentré dans la voiture aux foudres du plus grand mais je n'ai pas répondu depuis un moment il est odieux alors je l'ignore ça marche plutôt pas mal. Par contre ma BF reste égale à elle même c'est à dire gentille et cash (ce que je préfère largement au moins on sait ce qu'elle pense) du coup je me rappoche un peu plus d'elle. Papa va gérer tout ça mais vu qu'on est d'accord pour dire que mon BF est pénible en ce moment, je n'ai pas ce souci qu'on beaucoup d'entre vous (ouf). Par contre la ils sont rentrés je ne sait pas si c'est ça ou pas mais je me sens déja vidée, je n'ai pas très faim bref retour à la réalté après une semaine de rêve avec chéri!!

Nikita tiens bon tu fais ce qui est le mieux pour toi profites prends soin de toi ne t'investie plus ou alors pour le strict mnimum et surtout fais ce qu'il te plait. C'est très dur pour un parent de voir que leurs enfants ne sont pas parfaits mais au fond d'eux ils le savent et à force de voir leur comportement tu verras il s'n rendra compte ne t'inquiètes pas.

Tu as bien fait de dire toutes ces choses à ton homme j'espère qu'il se rendra compte à quel point il se trompe...
Avatar de l’utilisateur
chipette
 
Message(s) : 125
Inscription : 25 Jan 2013, 19:06

Re: Les Vacances, encore et toujours !

Message par fanfreluche » 09 Mars 2015, 08:02

;-)
Dernière édition par fanfreluche le 01 Oct 2015, 09:59, édité 1 fois.
fanfreluche
 
Message(s) : 2803
Inscription : 04 Déc 2013, 15:32

PrécédentSuivant

Retour vers Vacances

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron