vacances avec la smala...

Avant, pendant, après : un forum pour ce moment vraiment particulier et fort en émotions variées.

Modérateur: sabine

Re: vacances avec la smala...

Message par fanfreluche » 26 Mars 2014, 08:38

;-)
Dernière édition par fanfreluche le 30 Sep 2015, 08:03, édité 1 fois.
fanfreluche
 
Message(s) : 2803
Inscription : 04 Déc 2013, 15:32

Re: vacances avec la smala...

Message par celou » 26 Mars 2014, 22:01

Fanfreluche : Tu sais, les témoignages sur le forum ne sont "que" la version des BM! Les mères feraient un récit des mêmes faits d'une manière outrée et défendant leur beefsteack! ;)
Pour ma part, je n'arrive pas bien à savoir si elles font cela pour enquiquiner le père, comme tu le dis, ou bien parce qu'elles se recentrent sur le seul amour qu'on ne leur ôtera jamais : leur amour filial. Reine-mère est exactement ce que tu décris, mais je me dis qu'il n'est pas possible que toutes les mères pètent un câble, et surtout que ça dure aussi longtemps. Le conflit est souvent proportionnel à la faille (ici c'est l'abîme, voire les abysses...) préexistante dans le psychisme de la femme quittée (parce que même quand elle quitte, c'est souvent la faute de l'homme). Et c'est souvent en ce moment de crise que se révèlent les pathologies latentes. Souvent, ces mêmes femmes ne s'en remettront jamais, et toute leur vie sera gâchée par la "faute" de cet homme.
Zenattitude : tu as raison de t'investir "mais pas trop"... Cela a été, et est toujours, mon cas. On en finit avec un petit malaise enfoui perpétuel. Je pense que mon BF1 est dans la même situation que ta BF, avec pourtant 6 ans de plus. Une aliénation légère, mais une aliénation tout de même. Aucune nuance ne peut être apportée : maman a toujours raison malgré ses pétages de plomb vite oubliés, et si bien justifiés, et papa restera toujours celui qui a toujours tort, celui chez qui on s'emmerde même si on fait des trucs géniaux, tout simplement parce qu'il n'y a pas maman. Au bout de 5 ans de tentatives pour aider cet enfant à sortir de la pensée unique, on va probablement accéder à son désir de vivre avec sa mère, même si cela a peu de chances d'améliorer sa relation au monde et son adaptation à son environnement. Au moins on aura essayé, mais l'omniprésence de sa mère aura eu raison de lui. Quand on voit qu'il en est à faire la morale à son père, à juger les gens au premier regard, ça me fait mal au ventre. Il n'est plus à sa place d'enfant, et c'est sûr que chez nous, il n'est pas un roi : il peut être malheureux! En tout cas, la simple éventualité de savoir qu'il ne serait plus là une semaine sur deux m'ôte un poids énorme : plus besoin de se plier en quatre pour faire plaisir à un gamin qui ne retiendra QUE les côtés négatifs de toute chose, de me dire que TOUT ce que je peux dire ou faire sera retranscrit intégralement, de réfléchir à tout en pensant que ça pourrait être mal interprété, de culpabiliser parce qu'il a toujours un regard réprobateur sur tout. Fini l'œil de Moscou! Triste constat, un poil pessimiste, mais au moins un brin d'air! On ne peut pas tout pour ces enfants aliénés, ils sont durement touchés, et à mon sens ils ne s'en sortent jamais vraiment.
Avatar de l’utilisateur
celou
 
Message(s) : 751
Inscription : 15 Déc 2012, 18:49

Re: vacances avec la smala...

Message par fanfreluche » 27 Mars 2014, 08:36

;-)
Dernière édition par fanfreluche le 30 Sep 2015, 08:04, édité 1 fois.
fanfreluche
 
Message(s) : 2803
Inscription : 04 Déc 2013, 15:32

Re: vacances avec la smala...

Message par zenattitude » 27 Mars 2014, 10:26

Celou: je ne sais pas si j'ai raison de garder une petite distance avec ma BF, mais j'en avais besoin pour mon équilibre et celui de notre famille. Au départ, je me suis investie totalement, je pensais naïvement que ça serait facile, et quand la maman a décidé de tout bloquer par ses mensonges et manipulations, je me suis rendue compte que ça ne serait pas si simple. J'ai compris que ma petite BF était totalement "dirigée" et contrôlée par sa mère, qu'elle n'avait aucune initiative personnelle, ni aucune réflexion. Je pensais qu'à 8 ans, on pouvait commencer à se faire sa propre idée mais ça n'est pas le cas, pas pour l'instant en tous cas.
Du coup, pour éviter qu'elle ne se braque encore plus, j'ai mis de la distance. Je m'occupe moins d'elle et plus de ma fille, je ne gère plus les sorties d'école: c'est chéri qui s'y colle... Je m'occupais d'elle les mercredis et samedis matins, quand chéri travaille: je ne le fais plus, il l'emmène avec lui et tant pis si elle doit pour ça se lever plus tôt.
Paradoxalement, plus je m'éloigne et plus elle se rapproche.
Je la vois se relâcher, elle me sollicite à nouveau (comme au tout début de notre relation) pour que je la coiffe, me demande mon avis sur ses dessins, veut que je joue avec elle... Elle vient même me faire un bisou pour me dire bonjour ou bonne nuit, ce qui était inimaginable il y a encore quelques mois... Bref, nous retrouvons une relation plus apaisée, ce qui me fait plaisir, et à son père encore plus ! Il a eu peur au départ que je ne m'éloigne trop franchement de sa fille, et l'a vécu un peu comme un rejet de ma part. Je lui ai expliqué pourquoi je mettais cette distance et il l'a entendu. Aujourd'hui il comprend que ça a été une bonne chose pour nous tous: la sérénité revient à la maison...
L'aliénation n'en est effectivement qu'à un stade léger: elle se manifeste uniquement dans les moments où la mère est à proximité (à l'école par exemple) ou qu'elle essaye de s'imposer dans notre bulle, avec les appels téléphoniques ...
En la tenant à l'écart, on arrive à contrer cette influence négative.

Pour ton BF1, c'est bien triste pour lui que cette aliénation prenne le dessus sur ce que son père et toi lui proposez de partager !
Espérons qu'en grandissant, il saura prendre un peu de recul et développera sa propre pensée...
J'ai l'exemple du fils de mon ex-compagnon (le père de ma fille): sa mère est partie subitement avec le petit sous le bras. Elle l'a empêché de voir son père pendant des années, lui racontant des horreurs.
Il est revenu vers son père à 18 ans, avec des tonnes de questions, et ils ont à présent une belle relation.
zenattitude
 
Message(s) : 329
Inscription : 05 Fév 2014, 15:34

Re: vacances avec la smala...

Message par fanfreluche » 27 Mars 2014, 11:13

;-)
Dernière édition par fanfreluche le 30 Sep 2015, 08:04, édité 1 fois.
fanfreluche
 
Message(s) : 2803
Inscription : 04 Déc 2013, 15:32

Re: vacances avec la smala...

Message par roxy2000 » 07 Juil 2014, 13:21

Bonjour,

Même si j'ai confiance dans le papa des mes enfants je suis heureuse de savoir ou sont mes enfants, comme lorsqu'on a une très bonne copine, ou une sœur ou n'importe qui qu'on aime, on est heureuse de savoir ou il se trouve en vacances...

Je ne dis pas que le comportement de la maman que vous décrivez est exemplaire, loin de là, il semble même être déplacé mais si vous répondez vous même par un comportement déplacé, cacher l'endroit ou se trouve ses enfants cela ne va pas non plus je trouve.

Le problème dans ces histoires là, c'est que si les deux parents cherchent à embêter l'autre ça ne s'arrête jamais, et aussi je serai extrêmement en colère si j’apprenais que la belle mère de mes enfants discute de la manière dont j'ai le droit ou pas d'appeler mes enfants....je trouve cela très intrusif et complétement déplacé, même si cette mère abuse du téléphone à votre gout et semble vouloir trop en savoir à votre gout.

Je crois qu'il faut prendre de la hauteur encore une fois, et laisser les enfants tranquilles avec dans leur relation avec leur parent, père ou mère.

Je téléphone à mes enfants quand bon me semble, quand j'ai envie d'avoir de leur nouvelle, et jamais je priverai leur papa de les appeler quand bon lui semble et de savoir ce qu'on font ses enfants, comment il vont, comment il sont habillés ou tout ce qui lui passe par la tête.

Mon mari appelle ses enfants 2 fois par jour quand ils ne sont pas à la maison, c'est vraiment beaucoup mais il en ressent le besoin, et si il n'appelle pas ce sont ses enfants qui l'appellent.. ça gène qui en fin de compte ?

Si ils sont contents comme ça tous les 3 ? ça ne gêne personne, si le père veut savoir ce qu'a fait son fils, etc etc ...

Mieux vaut un parent qui téléphone tous les jours qu'un parent absent.

Cela doit être bien difficile pour vous de gérer cette maman mais cela ne doit pas être facile non plus pour elle de sentir un papa et une belle mère qui la prive de nouvelle.

Et même si dans le jugement il n'est pas précisé que le lieu doit être communiqué à l'autre parent cela me semble essentiel.

A votre place je la jouerai autrement pour avoir la paix, avant le départ un mail officiel
lieu adresse date téléphone si besoin

Et pour le téléphone je laisserai l'enfant tranquille avec ça, c'est sa relation avec sa maman, même au téléphone. bien sur cela ne vous oblige pas à être dispo 24/24 pour les coups de fils non plus, mais bon...
roxy2000
 
Message(s) : 152
Inscription : 11 Mars 2014, 10:33

Re: vacances avec la smala...

Message par fanfreluche » 07 Juil 2014, 13:27

;-)
Dernière édition par fanfreluche le 30 Sep 2015, 08:05, édité 1 fois.
fanfreluche
 
Message(s) : 2803
Inscription : 04 Déc 2013, 15:32

Re: vacances avec la smala...

Message par zenattitude » 07 Juil 2014, 17:13

Roxy: justement, tu n'es pas à notre place... ne le prends pas mal, mais chaque famille et chaque situation est différente...
Tu vois les choses à ta façon, avec ta situation et tes critères...
Dans le cas de cette maman, nous aurons beau faire, elle ne nous laissera pas la paix. Elle part du principe qu'elle est victime de la méchanceté de son ex mari qui l'a "abandonnée" (et elle a bien vite effacé de sa mémoire ses propres infidélités multiples, dont elle se vantait haut et fort, ainsi que la demande de divorce qu'elle avait lancé il y a quelques années... avant de revenir la queue entre les jambes car la vie était trop chère toute seule...) et n'a donc qu'une envie: se venger de lui. Son seul moyen de l'atteindre: leur fille !
Et en l'occurrence, c'est justement parce que nous n'avons aucune confiance en elle que nous ne lui avons pas communiqué notre lieu de vacances: pas du tout envie de la voir débarquer "par hasard" ! elle en est plus que capable...
Pour le téléphone, elle l'utilise comme un moyen de pression avec sa fille, pour garder le contrôle. c'est une véritable intrusion dans nos vies car elle questionne la petite sans relâche, allant même jusqu'à la faire pleurer... C'est la psychiatre du CMPP qui la suivait au départ qui nous avait conseillé de mettre fin à ses appels systématiques, disant que c'est la mère qui avait un problème de détachement avec sa fille et qu'elle devait apprendre à respecter la place du père ET de la BM (enfin une psy qui avait tout compris !! ) dans les moments où nous avions la garde de la petite.
Et ce ne sont pas des questions sur ce qu'elle fait elle, ce qui me semblerait normal... ce sont des questions sur nous, son père et moi. Ce qui pour le coup ne la regarde pas et place la petite dans une position de "rapporteuse" qui n'est pas du tout son rôle !

Tu dis que ton mari appelle ses enfants 2 fois par jour quand ils ne sont pas avec lui ? pour moi, c'est un adulte qui n'accepte pas de laisser ses enfants devenir autonomes. Ca gène qui ? Ca bride les enfants dans leur développement normal de futurs adultes, tout simplement. Du moins, c'est mon ressenti. D'ailleurs tu dis toi même sur ce forum que les enfants de ton mari sont gentils qu'ils ne savent pas se défendre, n'expriment pas leurs désirs, sont dépressifs, ne décollent jamais de leur père... le rôle d'un parent, à mon sens, c'est justement d'apprendre à ses enfants à devenir autonomes. Nous ne serons pas toujours là pour eux et le socle d'amour et de confiance qu'on leur procure doit les aider à aller de l'avant sans nous.

Pour ma part, j'estime que quand ma fille est avec son papa, justement parce que j'ai pleine confiance en lui et en sa compagne, elle "vit sa vie" avec eux et je n'appelle pas sans cesse pour me rappeler à son bon souvenir. Même si mon ex ne dirait probablement rien, j'estime que je n'ai pas à rentrer sans cesse dans leur "bulle". S'il y a le moindre problème ou juste un coup de cafard, c'est elle qui m'appelle et je la rassure si besoin est. Je n'ai pas besoin de me "rassurer" en appelant sans cesse: je sais qu'elle est bien là bas et je sais aussi qu'elle m'aime, comme je l'aime..

"Mieux vaut un parent qui téléphone tous les jours qu'un parent absent.": je ne suis pas du tout convaincue de ça ! un parent intrusif qui veut tout gérer, tout connaitre, tout contrôler est tout aussi perturbant qu'un parent absent... Les extrêmes sont dangereux.
zenattitude
 
Message(s) : 329
Inscription : 05 Fév 2014, 15:34

Précédent

Retour vers Vacances

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

cron