Frère? demi frère? RIEN? Visite du BF à la mater ?

De l'installation ensemble au projet bébé, nombreuses sont les étapes du couple qui devient famille recomposée.

Modérateur: sabine

Frère? demi frère? RIEN? Visite du BF à la mater ?

Message par Rose16 » 23 Août 2016, 12:48

Bonjour :)

Alors voilà, je vais m'adresser surtout aux belle-mère avec qui ça ne se passe pas bien avec les BE .... Celles qui ne les aiment pas en gros et qui ont eu un enfant avec leur conjoint déjà père......
( les autres peuvent participer aussi bien entendu ;) )

Pour vous votre BF est il (elle ) : Le frère ou la soeur de votre bébé ? ou juste demi-frère , demie-soeur? Ou....; au fond de vous, refusez toute appellation qui tisse un liens avec l'enfant de l'autre ?

Et à la maternité ? Comment ça se passe au juste ? As t-on le droit de refuser que BF vienne à la maternité ?

Car dans mon cas........ Je suis bien obligée d'admettre que le fils de chéri sera bien le demi-frère du bébé de son père et moi...
Mais pour moi, il n'est pas question de lui dire que c'est son frère ! Car c'est déjà assez frustrant pour moi qu'il puisse y avoir un quelconque liens de sang entre les 2 enfants..... Mais bref..... on peut pas aller contre la biologie malheureusement. Même dans " demi-frère " , le mot " frère " est de trop :'(

J'ai lu sur internet que les maternités interdisaient la visite aux enfants jeunes , voir même jusqu'à 14 ans dans certaines.
SAUF pour les frères et soeur. Mais dans le cas où c'est un DEMI ? Comment ça se passe ?
Puis je demander à l'équipe médicale d'interdire la visite de mon beau-fils de 8 ans ?
Puis je le faire en toute discretion sans que mon conjoint soit au courant ? ( car il ne comprendrait pas que je ne veux pas de ce " polluant " alors que j'accueillerait mon premier bébé ...... )

Déjà que je me dis que ça va être duuuuur avec ce gamin au milieu.... Soit il sera là quand je vais acoucher, soit quand je serais à la mater, soit quand je vais rentrer avec mon bébé .............
Je ne veux pas de lui à la maternité c'est clair. Et j'aimerai tellement avoir au moins une semaine à la maison en rentrant avec mon bébé sans qu'il soit là. Mais vu qu'il est là en garde alternée du vendredi au vendredi ........... :'(

Bref, je me pose pleins de questions....... Je stresse d'avance pour cette situation et celles à venir.......
Rose16
 
Message(s) : 267
Inscription : 20 Août 2016, 07:04

Re: Frère? demi frère? RIEN? Visite du BF à la mater ?

Message par chochoille » 01 Sep 2016, 07:44

Bonjour Rose16,
je ne vais pas t'être d'une grande aide mais apporte juste mon soutien et ma compréhension de ta situation : je dois accoucher dans le mois, et me pose aussi beaucoup de questions. Je ne pense pas que la maternité pourra interdire l'accès à ton BF, ni à quiconque d'ailleurs je pense, car les équipes ne peuvent pas être en permanence en train de contrôler qui vient te voir ! Pour ma part idem, premier enfant donc beaucoup d'appréhension sur les premiers jours et sur la gestion des visites à la mat' (que j'espère peu nombreuses !) et zéro envie de voir mes BF à la maternité. Le mieux est d'en parler avec le papa, mais en y mettant d'énormes pincettes ;-) du genre dire que tu veux déjà prendre tes marques avec ce bébé, avant que d'autres relations à gérer se greffent par là-dessus, que tu vas être déjà fatiguée, chamboulée, et que tu as besoin de vous centrer les 3.
Moi j'ai déjà prévenu que c'était hors de question que si mon retour (ou mon départ) à la maternité coïncide avec un week-end ou nous les avons, hors de question qu'il les prenne. Il m'a promis qu'il décalerait ses week-ends si le cas se produit, on verra ... mais je lui ai expliqué que là pour le coup, ce sera vraiment notre moment à nous, et je ne veux pas que ce soit parasité par des aller-retours pour aller les chercher, les ramener, etc.. ils auront bien le temps de le voir ! et puis moi j'ai pas eu besoin de me poser la question du lien qu'ils auraient car quand on a annoncé ma grossesse, ça a été quasiment leur première réflexion : "alors ce sera notre DEMI - frère ou soeur" en insistant bien sur le demi, ce qui m'arrange, car comme toi, je n'ai déjà pas envie qu'ils s'en approchent ou lui servent de mauvais modèle, et je sais que ce n'est pas moi qui vais tout faire pour créer des relations de frères-soeurs, car ils n'en ont manifestement pas envie.
Bref, je te redirai comment ça s'est passé. Je pense qu'on n'a pas fini de se poser des questions ! mais l'essentiel pour un premier bébé est quand même de trouver ses marques et un peu son intimité de vie à 3, avant que les BF ne débarquent !
Est-ce un projet ou es-tu enceinte ?
Bon courage en tout cas :-)
chochoille
 
Message(s) : 41
Inscription : 12 Mai 2014, 08:47

Re: Frère? demi frère? RIEN? Visite du BF à la mater ?

Message par Rose16 » 01 Sep 2016, 08:06

chochoille a écrit :
> Bonjour Rose16,
> je ne vais pas t'être d'une grande aide mais apporte juste mon soutien et
> ma compréhension de ta situation : je dois accoucher dans le mois, et me
> pose aussi beaucoup de questions. Je ne pense pas que la maternité pourra
> interdire l'accès à ton BF, ni à quiconque d'ailleurs je pense, car les
> équipes ne peuvent pas être en permanence en train de contrôler qui vient
> te voir ! Pour ma part idem, premier enfant donc beaucoup d'appréhension
> sur les premiers jours et sur la gestion des visites à la mat' (que
> j'espère peu nombreuses !) et zéro envie de voir mes BF à la maternité. Le
> mieux est d'en parler avec le papa, mais en y mettant d'énormes pincettes
> ;-) du genre dire que tu veux déjà prendre tes marques avec ce bébé, avant
> que d'autres relations à gérer se greffent par là-dessus, que tu vas être
> déjà fatiguée, chamboulée, et que tu as besoin de vous centrer les 3.
> Moi j'ai déjà prévenu que c'était hors de question que si mon retour (ou
> mon départ) à la maternité coïncide avec un week-end ou nous les avons,
> hors de question qu'il les prenne. Il m'a promis qu'il décalerait ses
> week-ends si le cas se produit, on verra ... mais je lui ai expliqué que là
> pour le coup, ce sera vraiment notre moment à nous, et je ne veux pas que
> ce soit parasité par des aller-retours pour aller les chercher, les
> ramener, etc.. ils auront bien le temps de le voir ! et puis moi j'ai pas
> eu besoin de me poser la question du lien qu'ils auraient car quand on a
> annoncé ma grossesse, ça a été quasiment leur première réflexion :
> "alors ce sera notre DEMI - frère ou soeur" en insistant bien sur
> le demi, ce qui m'arrange, car comme toi, je n'ai déjà pas envie qu'ils
> s'en approchent ou lui servent de mauvais modèle, et je sais que ce n'est
> pas moi qui vais tout faire pour créer des relations de frères-soeurs, car
> ils n'en ont manifestement pas envie.
> Bref, je te redirai comment ça s'est passé. Je pense qu'on n'a pas fini de
> se poser des questions ! mais l'essentiel pour un premier bébé est quand
> même de trouver ses marques et un peu son intimité de vie à 3, avant que
> les BF ne débarquent !
> Est-ce un projet ou es-tu enceinte ?
> Bon courage en tout cas :-)


Bonjour Chochoille :)

Oooooooh MErci de ta réponse :) Elle me fait beaucoup de bien !!!!!!!!! :)

Ici , même en prenant des pincettes.... Je pense que mon homme prendrait très mal que j'interdise l'accès à la mater pour son fils............. Il me sortirait un truc du genre que ce serait mieux qu'il fasse connaissance avec le bébé à la mater plutôt que de se retrouver plonger directement à 4 à la maison avec un bébé qui va pleurer la nuit etc................... Et dans le fond.... Il aurait raison.
Car si j'aimais mon BF, c'est ce que je souhaiterais.... Qu'il " apprivoise " un peu ce bébé avant pour que ça se passe bien ensuite et qu'il y ait un lien fraternel entre eux etc.
Sauf que...... Ce n'est pas le cas. J'aimerais qu'ils aient le moins de contactes possibles ! Et j'aimerais vraiment que mon BF dise également " demi " ! Mais connaissant le papa....... Pour annoncer ça, il dira " tu vas avoir un frère/une soeur " :(

En plus dans ma famille ils disent tous ça.... Enfin ma mère par exemple elle dit au gamin " ça te plairait d'avoir une petit frère/ une petite soeur ? " . Je la regarde noir quand elle fait ça ! Et lui dit ensuite " DEMI !!!! " en coulisse . Ma mère ne comprends pas ! Et dis que c'est pas bien, car le gamin lui il fera pas la différence etc. Oui beh c'est sur! Si toutle monde dis que c'est son frère / soeur au lieu de DEMI ..........
Et du côté de mon frère c'est pareil.... Sa compagne a eu une première fille ( il y a longtemps hein, ils sont plus agés ) et elle a ensuite eu 2 autres enfant d'un second mariage...... Et pour elle, pas de différence. Ils sont tous frère et soeur et pour les enfants également ............... Et comme m'a dit ma belle soeur , pour elle il n'y a pas de demi car ce qui compte c'est l'amour entre les enfants ......... Oui c'est bien eux les plus raisonnés c'est vrai............... Mais là c'est encore différent , il s'agit de ses 3 enfants A ELLE !
Enfin bref...... J'ai lu sur des forum que certaine mater filtrait les visites....... Par curiosité quand l'occasion se présentera, je poserais la question au service directement ;)
( ça me fait déjà ch*ier que MON enfant va naitre dans la même maternité que mon BF ! Je veux qu'ils aient tellement RIEN en commun ................. Et puis ça me laisse penser que mon homme va vivre un " remake " de la naissance de sa " moisissure " 8 ans plus tôt , avec son ex ...... ça me rend dingue ! Limite je suis prête à aller accoucher à plus d'une 1h de la maison à cause de tout ça ........... Bon bref, ça me prend le chou ! )

Et non malheureusement je ne suis pas enceinte....... J'ai fait 2 Fausses couches pour le moment. Une en octobre dernier et une là en juillet..... Donc on reprends les essais ...........


J'ai hate de te lire et que tu me raconte comment ça se passe maintenant et après .... Vraiment . Merci beaucoup d'avance :)
Rose16
 
Message(s) : 267
Inscription : 20 Août 2016, 07:04

Re: Frère? demi frère? RIEN? Visite du BF à la mater ?

Message par Jodhpur » 01 Sep 2016, 12:27

Bonjour Rose !

Je vais répondre en deux temps :
J'avais les mêmes craintes que toi pour la maternité, lorsque j'ai appris que j'étais enceinte. Le site internet spécifiant que les enfants de moins de 16 ans étaient interdits dans l'enceinte de la maternité, je l'ai tout simplement dit à mon ex (homme à l'époque), entre la poire et le fromage, si tu vois ce que je veux dire. Il a levé un sourcil, mais rien de plus.

Plus tard, à la maternité, j'ai appris que la fratrie était autorisée (de manière limitée), mais il avait déjà pris ses dispositions.
De plus, le personnel est 100% avec toi à la maternité, donc si jamais tu leur dis, genre le lendemain de la naissance que n'étant pas la mère du premier, tu ne veux pas le voir, ils peuvent prévenir le papa que c'est niet pour le demi-frère et trouver une excuse bidon.

Je craignais qu'il fasse des pieds et des mains pour garder ses premiers enfants la semaine de l'accouchement, mais par chance, ayant une amie enceinte au même moment que moi, et m'étant renseignée sur ce qu'elle allait faire de son fils, elle m'a expliqué que ses parents s'en occuperaient : et oui ! Dans les familles "classiques", on peut laisser les aînés à la famille la semaine de l'accouchement, et personne ne se demande si les petits choux vont être traumatisés pour le restant de leur vie...
Bref, une option comme une autre, que je me suis empressée d'aller expliquer à mon homme : il a tiqué, mais dans les faits, là semaine de l'accouchement, entre la mairie, les trucs à aller chercher à la pharmacie, à l'appartement, pour le confort de la maman et du bébé : l'homme n'a pas forcément le temps de s'occuper en plus d'enfants...

D'autres part, les premières semaines, il y a un phénomène naturel de renfermement du couple parental autour du nourrisson. C'est l'attachement qui se met en place, donc, rien n'a craindre !
Jodhpur
 
Message(s) : 57
Inscription : 07 Mars 2016, 21:14

Re: Frère? demi frère? RIEN? Visite du BF à la mater ?

Message par Rose16 » 01 Sep 2016, 12:46

Jodhpur a écrit :
> Bonjour Rose !
>
> Je vais répondre en deux temps :
> J'avais les mêmes craintes que toi pour la maternité, lorsque j'ai appris
> que j'étais enceinte. Le site internet spécifiant que les enfants de moins
> de 16 ans étaient interdits dans l'enceinte de la maternité, je l'ai tout
> simplement dit à mon ex (homme à l'époque), entre la poire et le fromage,
> si tu vois ce que je veux dire. Il a levé un sourcil, mais rien de plus.
>
> Plus tard, à la maternité, j'ai appris que la fratrie était autorisée (de
> manière limitée), mais il avait déjà pris ses dispositions.
> De plus, le personnel est 100% avec toi à la maternité, donc si jamais tu
> leur dis, genre le lendemain de la naissance que n'étant pas la mère du
> premier, tu ne veux pas le voir, ils peuvent prévenir le papa que c'est
> niet pour le demi-frère et trouver une excuse bidon.
>
> Je craignais qu'il fasse des pieds et des mains pour garder ses premiers
> enfants la semaine de l'accouchement, mais par chance, ayant une amie
> enceinte au même moment que moi, et m'étant renseignée sur ce qu'elle
> allait faire de son fils, elle m'a expliqué que ses parents s'en
> occuperaient : et oui ! Dans les familles "classiques", on peut
> laisser les aînés à la famille la semaine de l'accouchement, et personne ne
> se demande si les petits choux vont être traumatisés pour le restant de
> leur vie...
> Bref, une option comme une autre, que je me suis empressée d'aller
> expliquer à mon homme : il a tiqué, mais dans les faits, là semaine de
> l'accouchement, entre la mairie, les trucs à aller chercher à la pharmacie,
> à l'appartement, pour le confort de la maman et du bébé : l'homme n'a pas
> forcément le temps de s'occuper en plus d'enfants...
>
> D'autres part, les premières semaines, il y a un phénomène naturel de
> renfermement du couple parental autour du nourrisson. C'est l'attachement
> qui se met en place, donc, rien n'a craindre !


Bonjour Jodhpur :)

Héhé merci pour ton message ! Il est réconfortant ;)
Beh... Le soucis ici c'est que comme BF est là du vendredi au vendredi .... N'importe quand que j'accouche , soit il sera là au moment , soit il sera là pour la rentrée à la maison avec bébé ..... Et pas possible de le fourguer à ses grands -parents .... Il n'en a plus............ Il n'y a que sa mère qui pourrait me rendre ce service ... Mais pourquoi le ferait elle .... Pas de raiosn qu'elle me rende service et puis vu qu'elle ne veut pas assumer son gamin plus que le temps réparti à 50 / 50 avec le père.........
Enfin..... Elle le ferait peut être, mais dans ce cas il faudra prendre le mioche 15 jours de suite aussi après.
Donc heu....... Je crois que je vais mettre une annonce sur Le *Bon* coin :lol:

Je souhaite de tout mon coeur que mon homme se renferme un petit peu sur le " nous " quand le bébé sera là . Oui vraiment ...... Mais j'y crois peu..... Il est obnubilé par son fils.... Même quand il n'est pas là il ne cesse de faire apparaître son prénom dans les conversations ou dans les " projets " ........
Rose16
 
Message(s) : 267
Inscription : 20 Août 2016, 07:04

Re: Frère? demi frère? RIEN? Visite du BF à la mater ?

Message par Jodhpur » 01 Sep 2016, 13:17

Et voici la deuxième partie de la réponse et là, je ne vais pas répondre sur le fond, mais sur la forme :

Tu me fais beaucoup penser à moi dans ce que tu décris, le malaise avec son enfant, la peur au ventre dans l'anticipation, l'alternance de la résidence et le côté "tout magique" une semaine et "tout pourri" l'autre semaine... L'appréhension à imaginer ton enfant au sein de cette fratrie...
Tu poses cette question sur la maternité alors que tu n'attends pas encore d'enfant : je vois quelqu'un qui est en train de remplir son cerveau avec un problème et des angoisses qui n'ont pas lieu d'être, qui n'existent pas encore...
Ce niveau de stress, il joue sur toi et forcément il est en train d'altérer la relation avec ton homme, même si tu ne lui en parles pas. Il a forcément des signaux d'alerte qui se mettent en place chez lui, et je crois ce n'est pas innocent si il y a quelques mois il a remis en cause le fait d'avoir un enfant avec toi, même si depuis il est revenu sur la décision.

Tu notes dans un coin de ta tête toutes les petites remarques qu'il fait à propos de son fils et tu les accumules... Elles deviennent une longue liste de récrimination, et tu crois que de son côté, il fait la même liste, et qu'à un moment, il va mettre tout ce seau de merde en balance avec le seau très léger qui te représente, et. qu'un jour il va ouvrir les yeux et réaliser que le seau de merde est très lourd, et en conséquence, renvoyer son fils chez sa mère, comme le gamin le souhaite... Tu crois aussi que ton enfant (forcément mieux que le sien, et qui ne subira pas l'influence salissante du premier, tu feras tout pour), va être un argument de plus en faveur de "votre famille".
Ça ne marche pas comme ça...

L'autre soir, ma fille a été pénible. Elle pleurnichait pour un rien. Aucun truc n'a réussi à la calmer. J'avais hâte de la coucher. J'étais fatiguée. S'il y avait eu un autre adulte présent, je lui aurais dit à quel point ce soit là c'était compliqué. Si j'avais dû vivre la même situation en temps que belle-mère, mon dieu ! J'aurais cochée ma liste de "encore une soirée pourrie".
Mais voilà, au moment de se coucher, ma fille me serre très fort dans ses petits bras potelés... Et le lendemain matin, elle me fait un sourire à craquer... Chez les parents, le phénomène d'accumulation ne se produit pas avec ses propres enfants. L'ardoise magique s'efface à chaque fois. En tant que belle-mère, c'est totalement différent. Vous êtes inégaux là dessus. Quand il te dit que son enfant est chiant, il le pense sur le coup, mais ça n'altère en rien leur relation. Chaque fois que tu le fais, ça altère votre relation. C'est injuste mais c'est comme ça.

Ta logique de "on est tellement bien quand on est que tous les deux et on sera encore mieux à trois avec notre enfant et un jour on sera enfin heureux", est biaisée : sur les autres sites, les autres nanas bien pensantes t'ont renvoyées dans tes 22 en te sortant le poncif : "t'avais qu'à pas choisir un papa". Moi je te dirai autre chose : tu ne peux pas faire semblant qu'il n'est pas déjà papa. Tu ne peux pas considérer son môme comme optionnel, et ne faisant pas partie de l'équation, et tu ne peux pas envisager une vie de famille avec lui en oubliant que sa vie comprend un gosse que tu détestes une semaine sur deux.

Car ca ne va pas s'arranger quand tu auras ton enfant : ça c'est de l'utopie de belke-mère : ça va être pire. Vous allez la jouer "ma famille contre ta famille", tu observeras le temps passé avec l'un puis l'autre, il voudra compenser auprès du premier qui n'est pas là à plein temps, et vu son age, ils partageront plus de choses, et c'est toi et ton bébé qui risquez de perdre. Car quand vous vous séparerez, lui et toi, car votre foyer ne sera plus que tension, d'une part, tu ne sais pas ce que le juge décidera pour ton enfant, et une fois en garde chez lui, tu ne pourras plus empêcher quiconque de dire, "c'est ton frère"...

Alors Rose, s'il te plait, je te le dis parce que je suis passée par là : avant de faire un enfant avec lui, considére bien que son autre facette, celle de l'autre semaine existe, et qu'elle fait aussi partie de "ton homme", bien que tu aimerais ne pas la voir.
Jodhpur
 
Message(s) : 57
Inscription : 07 Mars 2016, 21:14

Re: Frère? demi frère? RIEN? Visite du BF à la mater ?

Message par Emma83 » 01 Sep 2016, 15:50

Bonjour et très bonne rentrée à toutes!

Bonjour Rose16 et bienvenue à toi!
Pour te donner mes impressions, je ressens exactement la même chose que toi : Bon je n'ai pas d'enfant, mais si un jour je devais en avoir avec mon mari (et c'est très mal parti..) je supporterai pas qu'on dise de ma BF qu'elle est leur sœur. Rien que cette idée me dégoûte. Et dans "demi-sœur, il y a toujours le mot "sœur", ce serait insupportable pour moi d'entendre ce mot.
En revanche, contrairement à toi, je ne me pose la question de savoir comment lui interdire l'accès à la maternité, d'elle même, elle n'y mettrait pas un pied mdr!

Mais Rose, ton BF est encore très jeune (8 ans si j'ai bien compris) et tu as déjà épuisée toute ta patience, tu le supportes plus si je t'ai bien lue. Te vois-tu vivre avec lui pendant au moins les 10 prochaines années de ta vie?? Si tu penses que ton amour pour ton ami sera plus fort, alors je te souhaite sincèrement de pouvoir "goûter aux joies" de la maternité.

Dans ce cas, l'idéal effectivement serait que tu puisses avertir les infirmières en temps voulu pour qu'elles jouent le jeu devant ton ami et interdisent l'accès à ton BF (et éviter ainsi des propos malheureux qui pourraient vexer ton conjoint). Enfin non, l'idéal serait de pouvoir en parler à ton ami, mais là on ne pas se mentir c'est pas chose facile. Alors on opte pour un peu de malice, mais c'est de bonne guerre!
En tout cas, je te souhaite bon courage pour tes "essais"! ;)

@ Jodhur : ton post est d'une cruelle vérité.
Je rebondis que ce que tu as si justement déroulé...
"Chaque fois que tu le fais, ça altère votre relation". Oui, je le confirme, ça altère ET avec l'enfant ET avec le conjoint.
C'est une chose de ne plus supporter son propre enfant, mais c'est autre chose que d'entendre sa femme dire des choses horribles sur sa fille. Même si c'est la vérité.
A tel point que pour nous, des choses ont été irrémédiablement cassées, de part et d'autre. Je ne me vois plus vivre toute ma vie avec mon mari.

@ + les filles!
Emma83
 
Message(s) : 42
Inscription : 02 Mars 2016, 12:53

Re: Frère? demi frère? RIEN? Visite du BF à la mater ?

Message par Rose16 » 01 Sep 2016, 16:00

J'ai lu vos messages les filles.
Mais j'y répondrais demain.... Mon homme est rentrer plus tôt aujourd'hui....
Rose16
 
Message(s) : 267
Inscription : 20 Août 2016, 07:04

Re: Frère? demi frère? RIEN? Visite du BF à la mater ?

Message par Rose16 » 02 Sep 2016, 10:50

Bonjour :)
Comme prévu je vais répondre à vos messages. Bon... je ne sais pas si c'est vraiment le " bon moment " aujourd'hui, car je suis pas au top moralement...... Mes réponses vont peut être être dur, imprégnées d'anxiété, de tristesse, de colère.... JE ne sais pas trop encore ....


Jodhpur a écrit :
> Et voici la deuxième partie de la réponse et là, je ne vais pas répondre
> sur le fond, mais sur la forme :
>
> Tu me fais beaucoup penser à moi dans ce que tu décris, le malaise avec son
> enfant, la peur au ventre dans l'anticipation, l'alternance de la résidence
> et le côté "tout magique" une semaine et "tout pourri"
> l'autre semaine... L'appréhension à imaginer ton enfant au sein de cette
> fratrie...
> Tu poses cette question sur la maternité alors que tu n'attends pas encore
> d'enfant : je vois quelqu'un qui est en train de remplir son cerveau avec
> un problème et des angoisses qui n'ont pas lieu d'être, qui n'existent pas
> encore...



C'est exactement ça Jodhpur ..... à la base je suis quelqu'un d'anxieuse oui . Je n'aime pas les "surprises " .... Enfin... le mauvaises. Pour mon bien être " psychique " j'ai besoin de savoir un maximum de choses sur certaines situations. Même si je sais qu'on ne peut pas tout prévoir, tout savoir..... J'anticipe beaucoup par peur en réalité. Sauf que cette anticipation , peut être un réel atout comme un réel défaut qui ne fait qu’accélérer la descente aux enfers...... C'est quelque chose sur le quel il faut que j'arrive à travailler. Ce n'est vraiment pas simple.... Je n'étais pas comme ça avant.... avant d'être dans cette configuration. J'étais une personne anxieuse oui, mais anxieuse du bien être des autres, du travail bien fait etc.... Pour le reste j'étais cool. Et j'étais une personne qui apaisais beaucoup les autres. Aujourd'hui j'ai l'impression de n'être qu'une machine à penser, ressasser, calculer , tout ça constamment avec la peur au ventre . La peur d'être déçue, de décevoir, de souffrir, de me tromper ... C'est comme ci je n'avais pas le droit à l'érreur ...... C'est très difficile à expliquer.




> Ce niveau de stress, il joue sur toi et forcément il est en train d'altérer
> la relation avec ton homme, même si tu ne lui en parles pas. Il a forcément
> des signaux d'alerte qui se mettent en place chez lui, et je crois ce n'est
> pas innocent si il y a quelques mois il a remis en cause le fait d'avoir un
> enfant avec toi, même si depuis il est revenu sur la décision.


Exactement..... Je ne suis plus la femme souriante et zen qu'il a connu.... Je suis très renfermée . Moi et mes questions. Moi et mes angoisses ... Et je ne sais plus profiter des bons moments...... Quand il y en a des bons, je me demande toujours ce qu'il va me tomber sur le coin du nez X10 pour me " punir " d'avoir 1 bon moment.....
Pour sa remise en cause d'avoir un enfant, c'était il y a presque 2 ans. Nous n'étions pas encore en projet . Nous en avions parler seulement , comme on peut parler de ce qu'on aimerait dans la vie. Il a surtout péter un plomb à ce moment là car il venait de perdre sa maman et c'est la période où son fils a été vraiment infernal ...... Il a remis en cause cette envie car il allait mal au fond et son fils lui en faisait baver au moment où il ne le fallait surtout pas...... Il a fallut qu'il déverse sa colère sur quelqu'un.. J'ai été ce quelqu'un malheureusement......La personne la plus proche de lui dans ces conditions ... A ce moment là, tout était encore " idyllique " entre nous, c'était le début , je n'avais pas de vrais problèmes avec son fils. Je veux dire, j'accepter très bien son fils même si il était en période difficile. Il n'a donc pas eu changer d'avis à cause de la situation entre son fils et moi . A l'heure d'aujourd'hui tout est différent car il y a accumulation......



> Tu notes dans un coin de ta tête toutes les petites remarques qu'il fait à
> propos de son fils et tu les accumules... Elles deviennent une longue liste
> de récrimination, et tu crois que de son côté, il fait la même liste, et
> qu'à un moment, il va mettre tout ce seau de merde en balance avec le seau
> très léger qui te représente, et. qu'un jour il va ouvrir les yeux et
> réaliser que le seau de merde est très lourd, et en conséquence, renvoyer
> son fils chez sa mère, comme le gamin le souhaite...


En effet cette liste est loooongue. Mais non je ne pense pas qu'il enverra son fils chez sa mère. Au contraire.... Il voudrait que ça n'arrive pas, car il a peur pour son fils. Peur pour son avenir si il va chez elle. Comme il m'a eu dit... Il acceptera pour le " bonheur " de son fils ( car le gamin est en demande et en souffre ) mais pour l'avenir de son fils ( éducation, construction etc ) il pense que de le laisser aller chez sa mère ce sera la fin pour son fils..... Qu'il n'aura plus aucune éducation, qu'il finira " racaille " etc...... Et c'est tout ce qu'il redoute. Mais comme il dit, il ne peut pas être indifférent à la souffrance de son fils qui recherche éperdument la reconnaissance de sa mère......



>Tu crois aussi que ton
> enfant (forcément mieux que le sien, et qui ne subira pas l'influence
> salissante du premier, tu feras tout pour), va être un argument de plus en
> faveur de "votre famille".
> Ça ne marche pas comme ça...


Alors, une chose est certaine, je ferais tout pour que mon enfant ne soit pas comme le siens c'est certain. Déjà de part l'apprentissage de la politesse, de savoir se tenir en public... Ce sont des choses, des cadres que son gamin n'a pas eu étant petit. Et , je ne sais pas si c'est bien ou pas, mais son fils commence à apprendre tout ça depuis que je suis entrée dans leur vie. Parceque tout simplement, j'ai bénéficier de cette éducation et je remercie mes parents pour tout ça .
Ensuite je ne dis pas qu'un enfant commun sera un argument en faveur de notre famille. Non. Je pense simplement que j'aurais une place à part entière. au près de NOTRE famille, mais par conséquent il me laissera peut être un peu plus de place au près de son fils également. Avec mon homme, c'est un peu comme ci je devais lui " prouver " que je peux, que je suis capable. Il a besoin d'être rassuré pour certaines choses. Et en m'occupant correctement de notre enfant, ça le rassurerai vis à vis du siens je pense.



> L'autre soir, ma fille a été pénible. Elle pleurnichait pour un rien. Aucun
> truc n'a réussi à la calmer. J'avais hâte de la coucher. J'étais fatiguée.
> S'il y avait eu un autre adulte présent, je lui aurais dit à quel point ce
> soit là c'était compliqué. Si j'avais dû vivre la même situation en temps
> que belle-mère, mon dieu ! J'aurais cochée ma liste de "encore une
> soirée pourrie".
> Mais voilà, au moment de se coucher, ma fille me serre très fort dans ses
> petits bras potelés... Et le lendemain matin, elle me fait un sourire à
> craquer... Chez les parents, le phénomène d'accumulation ne se produit pas
> avec ses propres enfants. L'ardoise magique s'efface à chaque fois. En tant
> que belle-mère, c'est totalement différent. Vous êtes inégaux là dessus.
> Quand il te dit que son enfant est chiant, il le pense sur le coup, mais ça
> n'altère en rien leur relation. Chaque fois que tu le fais, ça altère votre
> relation. C'est injuste mais c'est comme ça.


Je ne dis jamais à mon BF ou à mon conjoint que son fils est chiant. Je ne me le permet pas, car IL ne me le permet pas de toute façon.
PAs mal l'explication de l'ardoise. MErci pour ça. Je l'ignorais .
Venant d'une maman, je le comprends à 200% . Bizarrement, venant d'un papa j'ai plus de mal ..... Parceque, à tors ou à raison, pour moi, le liens de la maman avec un enfant n'est pas comparable de celui avec le papa. La maman c'est viscérale . Elle a créer, porter, nourrit ce petit être en elle. Il fait partie d'elle, de son corps, de ses entrailles. Un papa lui..... Il l'accueil déjà " tout construit " ( physiquement ) . Il n' pas ce ressenti d'une maman. Donc il l'aime parceque c'est aussi son enfant. Mais ( même si il " plante la petite graine " ) il ne l'a pas construit, couvé dans son intérieur . J'ai surement une vision erronée , mais pour moi un papa aime son enfant d'une façon différente et ne peut pas être prit aux tripes comme une maman. Et j'ai toujours cette vision des papas " figure d'autorité " , et maman calin . Papa travaille, s'impose, Maman " aime " . Et je suis de cette génération où en cas de divorce, les papas ne prenaient pas la garde des gamins. Et pour moi, c'est un un peu " logique " que les papas soient plus détachés que les mamans pour toutes les raisons que j'ai donner.
Quand mon homme fait " la liste " des mauvaises choses de son fils, il ne les annule pas lui . Et malheureusement pour moi d'ailleurs, car c'est bien cette fameuse liste qui a fait qu'il était revenu sur son envie d'enfant futur !
Et encore aujourd'hui, même si il aime son fils, sa plus grande peur est que notre enfant soit comme son premier ! Il angoisse clairement de ça ! Et il souhaite vraiment une petite fille pour plusieurs raisons mais cette raison qu'il souhaite à tout prix un enfant complètement différent de son premier aussi !
Donc, il efface l'ardoise sur le coup, mais il ne l'oublie pas du tout .......




> Ta logique de "on est tellement bien quand on est que tous les deux et
> on sera encore mieux à trois avec notre enfant et un jour on sera enfin
> heureux", est biaisée : sur les autres sites, les autres nanas bien
> pensantes t'ont renvoyées dans tes 22 en te sortant le poncif :
> "t'avais qu'à pas choisir un papa".


Biaisée oui . Mais oui et non ..... PAs dans le fait que tout va changer miraculeusement etc etc. Pas de bisounours chez moi.... Mais ce sera différent. Simplement parceque étant mère je serais plus apte à comprendre certaines choses vis à vis de son fils. Surement plus " tolérante " dans ma tête. Du coup plus sereine. Et tellement occupée par mon enfant, que je n'aurais plus le temps , ni même l'envie, de faire une fixation sur le siens et tout le négatif qui s'y rattache . Je ne ferais plus ma vie en fonction de mon homme et son fils , plus en fonction d'eux 2 ! Je la ferais avant tout pour notre enfant, en incluant le siens. C'est toute la différence.
Et sur un autre site je n'ai poster qu'une fois, ça m'a suffit ! Aucune compréhension. Juste droit à " tu es une égoïste immature! Quitte ton mec, c'est un con et tu rendra service à ce gamin ! " etc etc


>Moi je te dirai autre chose :
> tu ne peux pas faire semblant qu'il n'est pas déjà papa. Tu ne peux pas
> considérer son môme comme optionnel, et ne faisant pas partie de
> l'équation, et tu ne peux pas envisager une vie de famille avec lui en
> oubliant que sa vie comprend un gosse que tu détestes une semaine sur deux.

Non ça j'en ai pleinement conscience. Le truc c'est de l'accepter totalement et de composer avec. J'y travaille.....



> Car ca ne va pas s'arranger quand tu auras ton enfant : ça c'est de
> l'utopie de belke-mère : ça va être pire. Vous allez la jouer "ma
> famille contre ta famille", tu observeras le temps passé avec l'un
> puis l'autre, il voudra compenser auprès du premier qui n'est pas là à
> plein temps, et vu son age, ils partageront plus de choses, et c'est toi et
> ton bébé qui risquez de perdre. Car quand vous vous séparerez, lui et toi,
> car votre foyer ne sera plus que tension, d'une part, tu ne sais pas ce que
> le juge décidera pour ton enfant, et une fois en garde chez lui, tu ne
> pourras plus empêcher quiconque de dire, "c'est ton frère"...



Alors, le fait de "compenser " en donnant + à son fils, pour moi , ve n'est pas normal. Certes le gamin sera là 50% du temps. Mais est ce LA FAUTE de notre enfant commun ? NON ! Donc ce futur enfant n'aura pas à subir ça.
Faire des choses avec son fils.... Alors là aussi, clairement, ça me trouerai le cul ! PArceque à l'heure actuelle, il ne partage rien avec son fils ! JE veux dire par là, qu'il ne font jamais rien tous les 2 entre père et fils ! Je ne vois pas pourquoi la venue d'un enfant devrait changer la donne au fond. Si ça change, ça démontrera bien qu'il fait des préférences ou agit par culpabilité. L'une ou l'autre des raisons sont mauvaises !
Quel juge ? Il n'y a déjà pas de jugement pour son premier..... Et il n'en veut surtout pas. Donc pour le second...... Sauf que moi j'aime que les choses soient carrées et si on devait se séparer avec un enfant commun, je demanderais un jugement ! Qu'il soit d'accord ou non .



> Alors Rose, s'il te plait, je te le dis parce que je suis passée par là :
> avant de faire un enfant avec lui, considére bien que son autre facette,
> celle de l'autre semaine existe, et qu'elle fait aussi partie de "ton
> homme", bien que tu aimerais ne pas la voir.


Cette facette de fait pas partie de " mon homme " , cette facette fait partie de SA VIE et donc par conséquent , de la mienne aussi. Et ça, j'essaie de l'intégrer.
C'est pour ça que je vois une psychologue, et que je viens échanger ici........ JE travaille en moi ..........
Rose16
 
Message(s) : 267
Inscription : 20 Août 2016, 07:04

Re: Frère? demi frère? RIEN? Visite du BF à la mater ?

Message par Rose16 » 02 Sep 2016, 11:09

Bonjour Emma :)

Merci pour ton message . Je vais te répondre :)



Emma83 a écrit :
> Bonjour et très bonne rentrée à toutes!
>
> Bonjour Rose16 et bienvenue à toi!
> Pour te donner mes impressions, je ressens exactement la même chose que toi
> : Bon je n'ai pas d'enfant, mais si un jour je devais en avoir avec mon
> mari (et c'est très mal parti..) je supporterai pas qu'on dise de ma BF
> qu'elle est leur sœur. Rien que cette idée me dégoûte. Et dans
> "demi-sœur, il y a toujours le mot "sœur", ce serait
> insupportable pour moi d'entendre ce mot.
> En revanche, contrairement à toi, je ne me pose la question de savoir
> comment lui interdire l'accès à la maternité, d'elle même, elle n'y
> mettrait pas un pied mdr!


C'est un poids en moins pour toi. Tu as de la chance :)



> Mais Rose, ton BF est encore très jeune (8 ans si j'ai bien compris) et tu
> as déjà épuisée toute ta patience, tu le supportes plus si je t'ai bien
> lue. Te vois-tu vivre avec lui pendant au moins les 10 prochaines années de
> ta vie?? Si tu penses que ton amour pour ton ami sera plus fort, alors je
> te souhaite sincèrement de pouvoir "goûter aux joies" de la
> maternité.



En réalité, plus j'avance, plus j'écris, me confie, échange , plus je me dis que finalement, ce n'est pas le gamin que je ne supporte pus. Mais cette situation. Et cette place que je n'ai pas ....
Après oui, comme tous les garçons turbulents , il est chiant et saoulant. Mais même si ça me tape sur le système et que j'ai envie de lui dire de la fermer parfois, c'est pas vraiment ça qui me met à bout......
Je supporterais le jour où tout " éclatera " et que je pourrais être entendu ....... Et par conséquent qu'on prenne en compte également mes émotions, mes besoins en tant qu'humain .



> Dans ce cas, l'idéal effectivement serait que tu puisses avertir les
> infirmières en temps voulu pour qu'elles jouent le jeu devant ton ami et
> interdisent l'accès à ton BF (et éviter ainsi des propos malheureux qui
> pourraient vexer ton conjoint). Enfin non, l'idéal serait de pouvoir en
> parler à ton ami, mais là on ne pas se mentir c'est pas chose facile. Alors
> on opte pour un peu de malice, mais c'est de bonne guerre!
> En tout cas, je te souhaite bon courage pour tes "essais"!


Même si je venais à adorer mon BF, je demanderais tout de même à ce qu'il ne soit pas présent. PArceque......... Ce bébé...... C'est vraiment ce que je désir plus que tout au monde et depuis si longtemps......... J'ai envie de savourer ces moments. Rien que ce petit être et moi . Et ensuite son papa et encore après mon BF ........



> @ Jodhur : ton post est d'une cruelle vérité.
> Je rebondis que ce que tu as si justement déroulé...
> "Chaque fois que tu le fais, ça altère votre relation". Oui, je
> le confirme, ça altère ET avec l'enfant ET avec le conjoint.
> C'est une chose de ne plus supporter son propre enfant, mais c'est autre
> chose que d'entendre sa femme dire des choses horribles sur sa fille. Même
> si c'est la vérité.
> A tel point que pour nous, des choses ont été irrémédiablement cassées, de
> part et d'autre. Je ne me vois plus vivre toute ma vie avec mon mari.
>
> @ + les filles!


Non moi je ne dis rien d'horrible à mon conjoint sur son fils. Tout ce que je dis ici ou chez la psy..... Il n'en sais absolument rien. Je lui dirais un millième de tout ça ( dans les moment où je ne supporte plus hein et que je " pourri " son fils dans ma tête ) ....... il me quitterait sur le champs je pense.
Rose16
 
Message(s) : 267
Inscription : 20 Août 2016, 07:04

Suivant

Retour vers On recompose

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron