Ils reviennent déjà

Episodes de la vie de tous les jours, coups de blues et réflexions diverses qui font le lot quotidien des beaux-parents. Racontez ici vos aventures.

Modérateur: sabine

Ils reviennent déjà

Message par nikita33 » 06 Jan 2017, 14:59

Bonjour a toutes,
j'espère que votre nouvelle année a mieux commencé que la mienne, les enfants de mon hommes m'ayant complètement pourri mon 1er de l'an.
C'est simple, ils ont été tellement odieux et insupportables, tellement "sales petits gosses de riches" dans leur attitude, que j'ai finit la journée en hurlant, crevée, épuisant, et les détestant.
J'ai dis "Merci, c'est la dernière fois que je passe des journées comme ça avec vous, je ne ferai plus JAMAIS de jeux de société avec vous ! Et merci pour toutes vos bonnes résolutions d'êtres plus sages et plus obéissants en 2017 ! Résolutions tenues moins de 2 heures, on ne m'y reprendra plus ! "

Mon homme ne travaillait pas le lundi 2, moi si. Il a donc passé la journée tout seul avec ses enfants, je les ai juste vu 30 minutes le soir, en rentrant du boulot, ensuite il les a ramené chez leur mère.
Les enfants faisaient la tronche, ne parlaient pas, boudaient, ronchonnaient, pleurnichaient, étaient agressifs dans leur gestes (marcher en tapant des pieds, claquer les portes).
J'ai demandé "pourquoi ils font la tête? Et pourquoi ils sont comme ça? Qu'est ce qui s'est passé?"
Leur père m'a expliqué qu'il avait passé la journée avec eux, les avait emmener mangé un morceau dehors, puis ils étaient aller au cinéma (sans moi, merci pour moi, mais bon là c'est pas le sujet), et qu'ensuite en rentrant il a voulu faire un peu de devoirs avec eux, et que c'est là que ça s'est gâté, ces messieurs ne voulant rien savoir, ne voulant pas travailler. Du coup, il leur a fait faire une dictée (torchées par les 2 gamins, faut voir l'état des feuilles...) et que pour chaque faute il leur enlèverait 1 € des étrennes que ma MA mères leur avait donnés pour la nouvelle année.
Il leur a dit aussi que ces étrennes resteraient chez nous et qu'ils ne pouvaient pas les ramener chez leur mère, qu'ils iraient ensemble acheter un petit cadeau avec, mais avec papa (il sait très bien que sinon, l'argent finit dans la poche de madame ex).
Et là, ça a été le drame, les deux se sont rebellé et se sont montré infectes avec leur père et du haut de leurs 8 ans et demi ont dit à leur père des phrases telles :
"tu n'as pas le droit de nous voler notre argent !
c'est à nous, pas à toi !
et puis de toute façon c'est normal qu'on ait des cadeaux !
on a pas souvent des cadeaux", etc...
et il fallait entendre sur quel ton !
Je leur ai donc dit : "quoi, ce n'est pas souvent que vous avez des cadeaux? Vous avez eu plus de 40 cadeaux chacun à noël, vous n'avez même pas joué avec ! Vous avez plein de cadeau à vos anniversaires ! Papi et mami vous font tout le temps des cadeaux. Et tous les nouveaux habits, les chaussures, les petits jouets, les petites attentions pour vous quand je fais les courses ... et là, papa ne vient-il pas de vous emmener au cinéma ?
Réponse : "ha mais ça, c'est normal ! " avec un dédain hallucinant.

Leur père a faillit tomber de sa chaise.
Je lui ai parlé et lui ai dit : tu vois ! A les pourrir comme vous le faites, vous en avez fait des gosses de riches (avec tout ce que cela comporte de péjoratif) qui maintenant considèrent que tout leur est dû et qui te chient à la gueule dès que tu fais fais pas ce que eux veulent ! C'est pas grave, papa c'est un distributeur de billets ambulant, c'est bien connu !
Leur père leur a ensuite dit : "vous savez bien que je plaisante quand je vous dis que je vous prends 1 € par faute sur la dictée".
a quoi BF a répondu : "on ne plaisante pas avec l'argent !!!"
Du coup, ils sont repartis en faisant la tronche, en maugréant et sans même me dire décemment au revoir (je précise que moi je n'étais pas là de la journée, donc je n'y était pour rien).

Nous avons eu plusieurs conversation suite à ces comportements de ses enfants toute la semaine avec chéri, et il commence à entre-ouvrir les yeux. Il est d'accord que ce n'est pas normal que des enfants de même pas encore 9 ans parlent comme ça.
Là où moi, je suis contente, c'est que ça s'est passé un jour où je n'étais pas avec eux, il était seul avec ses enfants. On a donc pas pu me le mettre sur le dos, comme c'est le cas d'habitude (ben, oui, d'habitude tout est de ma faute, c'est tellement plus facile, j'en demande trop, je suis trop stricte, bla bla bla). Sauf que là, ça ne marche pas! Il a vu qu' il a beau eu faire leur 4 volontés toute la journée, ses enfants ont été d'une hallucinante ingratitude envers lui en fin de journée. Il a aussi vu qu'ils étaient hyper paresseux et qu'ils refusaient de faire le moindre travail extra scolaire, à moins de te le faire payer cher.

Au passage, les deux dictées étaient bourrées de fautes, presque 1 par mot, même un enfant de CP aurait fait mieux... Et bien sûr, la feuille sale, pleine de rature, l'écriture illisible, etc.. bref Zéro effort.
Perso, moi, j'aurais parlé sur ce ton à ma mère au même âge et me serais comportée comme ça, je me serais prise 1 baffe aller-retour, puis aurait été punie pendant des semaines, privée de tout ce qui n'était pas des devoirs.

Enfin, cette semaine de reprise au boulot a été hyper dure Je suis retournée bosser complètement crevée et comme d'habitude pas du tout reposée de ms vacances de bonniche corvéable à merci. Je me réjouissais donc de voir arriver le week-end et de pouvoir me reposer, m'occuper de moi et de ma maison tranquillou.
Sauf que là, chéri m'annonce qu'on récupère les gosses pour le week-end !
à quoi je réponds "What ? Déjà ? Mais non ! Tu ne travailles pas samedi ? "
-"Ben non, j'avais posé mon lundi pour rester avec les enfants, mais je ne travaille pas samedi et donc on les récupère ce vendredi soir "
Et là, désolée mais du coup c'est sorti tout seul. Le cri du cœur : "Putain mais on aura jamais de répit ! "
Mon homme m'a regardée comme si j'étais monstrueuse.
Mais moi, je n'en peux plus de ses gosses. Je ne sais pas comment lui-même fait pour les supporter. Ils sont infectes ! Désolée Mais il fallait que ça sorte.

ps : j'ai interdit formellement à ma mère, ma sœur, et mon père de faire dorénavant le moindre cadeau aux enfants et encore moins de leur donner de l'argent. Ils ont très bien compris. En plus, parait-il "qu'on est pas leur famille", alors je ne vois vraiment pas pourquoi MA famille devrait faire des cadeaux à SES gosses qui sont pourris jusqu'à la moelle, et n'apprécient rien, sont complètement blasés de la vie.
nikita33
 
Message(s) : 638
Inscription : 05 Jan 2015, 14:12

Re: Ils reviennent déjà

Message par Alba1 » 06 Jan 2017, 15:16

"vous savez bien que je plaisante quand je vous dis que je vous prends 1 € par faute sur la dictée"...

C'est juste pathétique, il faut commencer par faire l'éducation du père.
Ca ne sert à rient de te dire ce qu'il devrait faire, toi, tu le sais déjà... Mais tu es une sainte. À ce train là y'a de quoi mourir d'un ulcère foudroyant. Et bien sûr monsieur ne comprend pas que tu satures.

Que dire, je ne vois même pas ce qui pourrait te réconforter à par savoir que tu les les verras plus.
Il faut vraiment que le père se ressaisisse...

Bon courage à toi
Alba1
 
Message(s) : 217
Inscription : 19 Juin 2014, 10:20

Re: Ils reviennent déjà

Message par nikita33 » 06 Jan 2017, 15:33

Merci Alba,
même si je ne pense pas être une sainte. Mais parfois, avec le recul, quand je me rends compte de tout ce que je donne, tout ce que je sacrifie pour ces gamins, et la façon dont il me le rende, leur dédain, leur manque d'éducation, leur impolitesse, leur attitude, ... Franchement j'ai honte.
Quand je pense que j'ai avorté à 36 ans parce que monsieur ne se sentait pas prêt et que j'ai perdu mon bébé lors de ma deuxième grossesse (sans doute à cause du stress et de la pression infernale), tout ça pour ça?! Franchement, j'en pleure encore souvent.
Chéri a aussi peur d'avoir un autre enfants je se parce qu'il pense que les enfants ce n'est que des galères (ça se comprend avec les gosses et l'ex qu'il se coltine), mais ils ne veut pas comprendre que mon enfant à moi serait forcément différent, car jamais de la vie je ne l'éduquerais de cette manière! Il n'y a chez eux aucune transmission des valeurs, ils ne parlent que d'argent. Alors bien sûr, l'argent est utile dans la vie, mieux vaut en avoir que d'en manquer, mais ça ne fait pas tout et ça ne peut être ériger en valeur absolue !
Je pense aussi que la mère met beaucoup d'idées de ce genre dans la tête des enfants, comme quoi leur père doit "payer" dans tous les sens du terme. Elle se victimise aussi tout le temps à répéter "maman n'a pas d'argent" (ce qui est archi-faux, elle est blindée).

Là où je pense que tu as raison, c'est que le gros du problème vient du père. Il n'est pas obligé de pendre les choses comme elles sont, de les subir, et d’accepter ça sous prétexte que ce sont des enfants de parents divorcés. C'est de la flemme et de la lâcheté. C'est sûr, c'est plus facile de renoncer et de se plaindre que de se battre pour que les choses changent.
Moi, en attendant je brasse de l'air.
Je ne sais pas comment je vais aborder ce nouveau week-end avec les enfants. J'ai pas envie de les voir, j'ai pas envie d'être gentille avec eux, j'ai pas envie de leur faire la bouffe et le reste...
En tout cas ce week-ent ils feront de la lecture dans leur chambre et 0 jeux vidéo, et 0 télé !
Il serait temps qu'on prenne aussi conscience de leur retard scolaire et qu'on arrête de les récompenser quand ils se comportent mal.
nikita33
 
Message(s) : 638
Inscription : 05 Jan 2015, 14:12

Re: Ils reviennent déjà

Message par Alba1 » 06 Jan 2017, 16:31

Personne n'aurait envie de les recevoir dès ce week-end, c'est évident.

Ton homme n'a pas l'air de comprendre qu'il ne leur rend pas service en faisant ça. J'imagine que c'est compliqué, mais l'éducation, c'est un mal nécessaire.
Moi qui n'ai pas d'enfants et donc pas d'amour parental, je suis folle d emon chat, et c'est vrai que souvent mon homme me dit d'être moins laxiste avec le chat (on ne se moque pas les filles!), du coup, je comprends que ça puisse fendre le coeur d'être plus rigide parfois, surtout face à de mauvaises habitudes qui ont été prises. Mais il faut savoir se forcer pour la bonne cause.
Quand ils étaient petits et malades, il ne les forçait pas à prendre leurs médicaments pour leur bien ? Eh bien les règles et les punitions c'est pareil. Enfin je ne t'apprends rien.

Je ne comprends pas qu'il ne voie pas, depuis le temps que vous êtes ensemble, que tu aurais transmis tout autre chose à un enfant que ça, des vraies valeurs, ce qui construit un individu responsable et qui sera capable de faire sa vie.
Parce que franchement, je ne donne pas cher de lelur peau dans le momnde du travail, à ces gredins, le respect de la hiérarchie, c'est essentiel.

Tsssss tssss tssss
Prends soin de toi en tous cas. Je dirais bien "applique tes règles saines, quitte à punir le père avec les enfants ^^" au pire s'ils ne veulent plus venir, tu seras débarrassée :D, mais c'est surtout un trait d'humour pas forcément possible à mettre en place.
Alba1
 
Message(s) : 217
Inscription : 19 Juin 2014, 10:20

Re: Ils reviennent déjà

Message par Elouan2011 » 06 Jan 2017, 18:42

Comme je compati avec toi Nikita! les miens arrivent dans 2h...

J'ai l'impression que les hommes font passer la culpabilité de leur séparation avant l’intérêt de leurs rejetons! C'est vrai c'ai regrettable d'infliger ce mode de vie à nos gamins mais ce n'est pas en s'excusant à tout bout de chant que ça va les aider à surmonter ça et à s'en accommoder!

Moi ça m'horripile de voir mon chéri se mettre en 4 pour leur offrir des trucs neufs alors qu'ils ne vont s'en servir que 4 jours par mois au plus. Genre les vélos, ils en ont chez leur mère, pourquoi leur en acheter des neufs pour chez nous??! En ce moment c'est la négociation pour acheter des bureaux, ils voudrait fabriquer un bureau "high-tech" pour sa fille alors qu'Ikea en vend des très bien à mon sens (je compte bien acheter celui là à mon fils), mais c'est pas assez bien pour ses morveux. Régulièrement la question de faire une chambre rien que pour bfils revient sur le tapis (bfils a le même age que mon fils donc ils sont dans la même chambre et bfille a une chambre qui sert pour étendre le linge ou stocker temporairement des choses quand elle n'est pas là. Et comme je travaille à la maison et que chéri aussi, la 4eme chambre est notre bureau qui nous est indispensable. Mais comme bfils voudrait sa chambre à lui et que chéri est incapable de lui dire "ta chambre elle est chez maman parce que c'est là bas que tu habites, ici tu partages la chambre avec Loulou parce qu'on a pas d'autre choix" et ben le gamin continue de réclamer et chéri continue de négocier avec moi. Mais je ne céderais pas et si bfils n'est pas content il n'a qu'à rester chez sa mère! (le rêve...)

Bref, tout ça pour dire qu'effectivement, il faut éduquer nos chéris à éduquer leur progéniture, arrêter de tout leur céder et SURTOUT ne pas exaucer leurs 4 volontés! J'ai écouter le lien que tu avais mis concernant l'éducation des enfants et effectivement, un peu de frustration aide à éduquer un enfant.

Pour ce week end, tu ne peux pas t'organiser une sortie avec une copine? Un après midi voir une journée complète sans eux et laisser ton chéri se débrouiller avec ses 2 affreux? Mois c'est ce que je fais quand chéri a ses gamins et que je n'ai pas mon Loulou, je me prévois des trucs sans eux et quand je pars de la maison en les laissant j'ai l'impression de faire l'école buissonnière, j'adore! Et maintenant, même chéri et ses gosses réclament ce genre de moments donc je ne m'en prive plus. Si je peux œuvrer pour le bien être de la planète... lol! et la cerise sur le gâteau c'est que quand je rentre et ben chéri recherche ma compagnie quitte à fuir celle de ses gosses! Le gros kiffe!!

Bon courage Nikita! Les BM vaincront! ;o)
Avatar de l’utilisateur
Elouan2011
 
Message(s) : 144
Inscription : 18 Déc 2012, 08:36

Re: Ils reviennent déjà

Message par ClaireVlc » 09 Jan 2017, 10:42

Hello Nikita,

Je pense qu'on est beaucoup de belles-meres à comprendre et vivre ses frustrations concernant l'éducation. Moi j'ai de la chance car chéri est exigeant sur ce point et on partage des valeurs sur la façon d'éduquer mais parfois je n'ai pas autant de patience qu'un parent justement car je ne le suis pas... Chéri n'est pas du tout dans la culpabilisation de la séparation et heureusement car sinon je pense que je peterai un cable comme toi concernant ces aspects là. Ce weekend je me suis d'ailleurs fâchée car je trouvais que miss belle fille était vraiment gonflée. A 9 ans je ne pense pas qu'on l'exploite en lui demandant de ranger sa chambre / mettre et débarrasser la table et de temps en temps vider le lave vaisselle ou donner à manger à son chat... ce weekend tout était prétexte à souffler et bougonner dès qu'on lui demandait un truc du genre ranger le jeux auquel on avait accepté de jouer pour lui faire plaisir... ou aller chercher de l'eau pendant le repas...au bout de plusieurs fois je me suis énervée et devant sa copine qu'on avait invitée à dormir encore pour lui faire plaisir je lui ai fait remarqué qu'elle avait une invitée et que c'était à elle d'en prendre soin en notamment remplissant la carafe d'eau... et quand elle nous a rétorqué d'un ton qui m'a tellement blasée "non mais vous vous faites rien la" !!! j'ai explosée en lui faisant la liste de ce que j'avais fait depuis le matin notamment les courses pour elle et sa copine, ses lessives etc etc... et je lui ai dit que si elle nous ressortait un truc du genre le weekend prochain elle passerait la journée avec moi à faire toutes les tâches que je fais habituellement... ça l'a calmée mais le papa a fait une blague juste après et j'ai eu l'impression qu'en faite ce que je venais de dire était inutile.... parfois je me demande si je suis trop dure et puis je me ressaissis en me disant que je serai exactement pareille avec mon enfant, aucune envie de le voir devenir un ado qui ne sait rien faire de lui même et qui attend tout de moi.... Bon courage à toutes :) moi cest la semaine juste avec chéri hihaaaaaaaa !
ClaireVlc
 
Message(s) : 58
Inscription : 08 Juil 2016, 11:41

Re: Ils reviennent déjà

Message par nikita33 » 09 Jan 2017, 17:21

Voilà, le week-end est passé, on va dire dans l'ensemble, pas trop mal.
bien sûr toutes les bonnes résolutions d'arrêter de pourrir les enfants jusqu'à l'os ont volé en éclats, car samedi, papa a décidé de tous nous emmener dans un centre de marques (là où ils vendent des produits dégriffés ou d'anciennes collections à petits prix).
Du coup, ben voilà, moi comme une cruche, et parce que je suis gentille, et qu'au fond, j'aime aussi faire plaisir (n'en déplaise à certains qui n'ont de moi que l'image d'une veille mégère, bourreau d'enfants à nez crochu et verrue sur le nez), comme je suis allez chez Petit bateau prendre des petits hauts en coton pour moi, et que les BF manquaient de sous-vêtements, je leur ai aussi pris des caleçons et des T-shirts pour eux. Bon, c'était pas cher.
BF2 voulait ABSOLUMENT une veste en velours noire qu'il avait repéré. 56 € la veste en solde ! Quand même. Quand moi, j'en avais eu pour 80 € avec une dizaine d'articles pour les 2 gamins et moi.
Donc j'ai dis que moi, non, je ne la lui achèterai pas, que c'était trop cher pour moi, qu'il devait voir ça avec papa s'il était d'accord.
Ensuite, on a continué à les gâter avec un repas nuggets, frites, gaufres, enfin la totale... On est trop bon (trop con).
BF n'a pas arrêté, à chaque fois qu'on allait dans un magasin : "et ma veste? Tu m’achèteras ma veste? "... bref, à réclamer non stop.
Son père a alors dit : "ok, je t'achètes ta veste à condition que tu participes, à hauteur des 20 € que tu as reçu de la maman de Nikita pour étrennes."
Le petit a dit d'accord. Il voulait vraiment la veste.
Donc en partant, on repasse dans le magasin et papa achète la veste.
Une fois rentré à la maison, le gosse demande à son père : "mais je suis vraiment obligé de te donner les 20 € ? "
Ben oui, tu étais d'accord. Elle était chère cette veste, et je t'en ai payé plus de la moitié. Plus, Nikita qui t'a aussi acheté des caleçons et des T-shirts. "
Réaction du gosse? Je vous le donne en mille : "ouaiiiiiiiiiiiinnnnnnnnnnnnnnnnn!!!! " Et c'est reparti pour 20 minutes de chouinerie ! (il chouine tout le temps comme un bébé, à 9 ans, je le foutrais par la fenêtre quand il fait ça.)
"Mais je veux pas donner mes sous ! C'est mes sous ! ouainnnn ! "

Au final, son père n'a pas cédé (pour une fois, merci Seigneur!) et ne lui a pas rendu ses 20 €. Il lui a dit : "tu étais d'accord, on avait un accord tous les deux. Tu le sais, tu ne peux pas dire des choses et faire des promesses et ne pas les tenir."
- "ha mais j'ai pas fais de promesses moi ! "
- "ha , donc pour toi c'était des paroles en l'air ?"
- "ben oui".
- "ok, donc d'après toi, tout ce qui est à toi est à toi, et tout ce qui est à papa, à Nikita, à ton frère, à maman, à tous les autres, c'est aussi à toi ?"

Ensuite, dimanche, énième crise de ce même BF parce qu'il insistait et voulait absolument mettre un jean Slim Fit, en taille 8 ans (donc beaucoup trop petit pour lui), alors qu'il est en surpoids et qu'il est grand, donc il lui faut facile du 10 ans.
Il y avait un pantalon en 10 ans qui lui allait nickel chez nous. Non, il a chouiné, pleurniché, sangloté, en trépignant, en tapant des pieds pendant 1 HEURE ! Parce qu'il voulait mettre le slim en 8 ans. J'ai finit par comprendre qu'il complexe sur son poids et que du coup il veut tout faire pour rentrer dans du 8 ans slim. Il avait l'air ridicule avec son pantalon trop court (on lui voyait les chevilles, il était tout comprimé au niveau du ventre, et tout moulé au niveau des jambes...). Bref, comment générer des complexes chez ses enfants.
Même son père n'en pouvait plus et l'a engueulé.
J'ai regardé dans la valise de la mère : 2 jeans en 7 ans et 1 en 8 ans !!! Bref, AUCUN à sa taille. C'est ridicule, et elle commence sérieusement à me courir à ne pas vouloir dépenser un rond pour ses enfants ! ça fait 4 ans que ses gosses n'ont JAMAIS de vêtements ou de chaussures A LEUR TAILLE.
ça a duré une heure, on est arrivé en retard au repas de famille chez la frangine de mon homme à la bourre...

Chéri a dit qu'il en avait marre aussi, que son ex faisait braire avec ses histoire de fringues, et qu'il allait sérieusement lui parler. Je croise les doigts.
Idem, BF1 n'avait une fois de plus toujours pas les médicaments dans la valise. Résultat, on a encore interrompue son traitement qu'il est censé prendre tous les matins (pour son raclement de gorge incessant) alors que chéri en avait parlé à son ex lundi dernier, parce qu'elle avait aussi oublié pendant les dernières vacances.

J'en ai marre.
nikita33
 
Message(s) : 638
Inscription : 05 Jan 2015, 14:12

Re: Ils reviennent déjà

Message par carmen » 10 Jan 2017, 01:09

Bonjour a toutes,
Ça fait longtemps que je souhaite au moins vous saluer, car je continue de vous lire :)
Nikita, c’est ton message qui m’a « poussé » d'écrire. Je te comprends parfaitement et je t’admire pour ton courage. Epuisée par ces gosses, frustrée et le même temps très attentionnée et investie dans ta vie de couple qui les implique.
On voit bien que t’en peux plus mais on ressenti aussi, parmi tes cris de furie, d’impuissance, de révolte, ta bienveillance, ta capacité et ta volonté d’ouvrir ton cœur pour ces gosses…si le contexte aurait été diffèrent.
Dès fois je me dis que c’est surement et seulement un très grand amour qui aide les BM à résister et à lutter pour quelque chose que dans un couple classique elle aurait eu sans aucun effort. Des larmes, des frustrations, des silences amères… des désirs, des rêves et des idéaux qui changent en fonction d’une ex, de ses caprices, de son enfant, d’un passé vécu par l’homme qu’on aime…avec une autre.
Personnellement j’ai vécu ça une fois et c’était affreux. Je me suis dit « plus jamais ».
Et me voilà de nouveau en couple avec un papa…au début j’ai dit « non », clairement, fermement et avec des bons arguments (à sa demande).
« Ça va pas être pareil » (j’ai entendu) et même si j’y avais pas cru à 100%, après un rejet systématique et significatives de « papas », j’ai dit « ok ».
15 ans d’écart entre nous (moi 36, lui 51), garde alternée de son fils (8 ans), une semaine sur deux. Son fils je l’ai vu une fois et depuis, je l’évite. C’est un garçon sympa, mais très réticent dans ma présence et très fusionnel avec son père (un peu trop). Nous n’habitons pas ensemble et je n’envisage pas cette possibilité. J’en avais passé par là, ça m’a suffi. En ce moment, ce n’est même pas discutable. Au début il a fait plein d’efforts pour que je ne ressente pas son indisponibilité et j’en ai apprécié. Vu mon expérience antérieure, je lui ai demandé gentiment de pas me parler sur son ex et leur vie passée ensemble.
Mais dès qu’il a vu que je commence à lâcher prise et à m’investir vraiment, il a commencé à changer peu à peu. Au début, quand je ne voulais pas commencer cette relation, c’est lui qui a ouvert le sujet « enfant », en me disant qu’il se rend compte que je voudrais peut être un enfant un jour et qu’il faut que je sache que, il ne rejette pas complétement l’idée, même s’il a un certain âge et un enfant petit en garde alternée. Dans 5-6 mois, j’ai eu le droit à : « je me sens responsable vis-à-vis de toi, un jour tu voudras peut-être un enfant, mais moi je ne pense pas en vouloir, vu mon âge, vu mon passe etc »
Je précise que j’ai jamais ouvert ce sujet avec lui et pourtant sa conclusion je l’avais très mal pris.
Là, pour la première fois, il a coupé un peu mes ailles…
Avant les fêtes, j’apprends deux semaines avant, en lui posant la question « et…pour les fêtes, comment ça va se passer ? » qu' il part avec son fils en vacances chez ses parents. J’ai eu un choc. Il n’a même pas pensé que c’est normal de m’informer pour que je puisse faire mes plans aussi. J’ai été très déçue. ..en plus, il comprenait pas pourquoi et il trouvait ma réaction anormale:). J’ai dû entendre des énormités comme :
« J’ai mon fils chaque année, la 2eme semaine des vacances d’hiver, donc tous les Jours de l’an ; je ne vois pas où est le problème ». J’ai répondu : « ok, alors je dois accepter (et toi à ma place tu l’auras fait surement, que d’ici au moins 6-7 ans voire plus, si jamais on reste ensemble, pas de Réveillon a deux »
«Même avec la mère de mon fils, on n’a pas fêté tous les Réveillons ensemble « (sans commentaires, je suis allergique à ce genre de réflexions faite avec une légèreté incroyable et qui – personnellement- me touche énormément. D’ailleurs c’était son dernier mot ce jour-là. Je suis partie toute suite.
« Tu t’imagines comme ça peut être dur pour une maman de pas avoir son enfant avec elle le Jour de L’an ? » (Il était en colère en me disant ça, il essaye me montrer à quel point j’étais absurde). Oui, cette maman elle doit souffrir énormément, vu qu’elle peut fêter comme il faut son Réveillon chaque année, toute seule avec son nouveau conjoint. Mais, hello, qu'est-ce que j'en ai a foutre de cette maman et de ce qu'elle ressente??? Je ne suis pas maman, tu viens de me dire que avec moi - "pas d'enfant" et tu veux que je pense aux ressenties de maman de ton ex?? En plus, dans quel contexte!!!
Apres tout ça, je me suis bien organise et je suis partie en vacances, sans lui demander l’avis, naturellement. Il a osé faire de commentaires là-dessus, occasion pour exprimer assez claire, je pense, mes frustrations.
Chaque blessure coupe un peu d’amour, dans mon cas. C’est ce que je ressens et c’est pour cela que je me demande à quel point on doit aimer pour lutter de toutes nos forces, pour prendre sur nous et fermer les yeux et que cet amour reste intacte, à la fin.
carmen
 
Message(s) : 6
Inscription : 29 Mai 2015, 17:14

Re: Ils reviennent déjà

Message par Alba1 » 10 Jan 2017, 07:40

Bonjour Carmen
Mon dieu, j'ai mal rien que de te lire.
Vu ce que tu as déjà vécu, et les blessures que tu as déjà à soigner, j'ai envie de dire "arrête tout de suite avant d'avoir encore sacrifié une partie de ta vie".

Je trouve cette manie d'amadouer les femmes avec l'idée eventuelle d'avoir un enfant quand on sait pertinemment qu'on n'en veut plus... Et je suis scandalisée par cette histoire de nouvel an ! Car soyons bien d'accord, si il a son fils pour tous les réveillons du nouvel an, sa mère l'a pour tous les noëls ! Or, c'est bien à noël qu'il est intéressant d'avoir les enfants pour les cadeaux. Donc elle a la chance d'avoir son gosse pour tous les noëls, et pouvoir faire la fête à sa guise pour tous les soirs du nouvel an avec son nouveau conjoint (boire, sortir, danser... tout ce qu'on ne peut pas faire avec un enfant de cet âge), et il a le culot de te parler de sa douleur de mère ! Je suis choquée. C'est bien aux qui ont décidé d'avoir un enfant, puis de se séparer, c'est NORMAL d'en assumer les conséquences... Toi en revanche, tu n'as pas à payer quoi que ce soit, tu n'y es pour rien...
Lâche l'affaire, tu n'as pas fini d'avoir mal...

Bon courage, prends soin de toi, bisous
Alba1
 
Message(s) : 217
Inscription : 19 Juin 2014, 10:20

Re: Ils reviennent déjà

Message par Rose16 » 10 Jan 2017, 09:09

Je ne dirais pas mieux que Alba.....

C'est scandaleux !

Avec toutes les réticences qu'il te connaît ( car vous en avez parler ) au sujet d'être en couple avec un papa, au final il te fait subir tout ce que tu redoutais.

Cet homme n'est qu'un égoïste sur tous les points et un menteur de surcroît !

Ne gâche pas encore de ton temps.

Tu mérites mieux. Quelqu'un qui t'ecoute, t'entende, respect tes besoins, envies et craintes.

Courage...
Rose16
 
Message(s) : 267
Inscription : 20 Août 2016, 07:04

Suivant

Retour vers Au jour le jour

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)