Être belle-mère, pour le boulot ça ne compte pas

Vie de belle-mère et vie professionnelle : un bon duo ?

Être belle-mère, pour le boulot ça ne compte pas

publié le 4 février 2013 par Ninette
Je suis en colère et ça me fait mal de ne pas être reconnue par mon entreprise comme un « parent ». On me voit comme une femme sans enfant et on me traite ainsi et je n'ai le droit à rien.

Pas le droit aux prestations du CE (cadeau de noël…), pas le droit aux congès pour enfant malade, les congès hors période scolaire c’est toujours pour moi.

J’ai même ma cheffe qui m’a dit : « Tu n’as pas d’enfants… Donc rien à faire à la maison… Donc tu feras cela chez toi. »

« Quoi tu es en retard ? Mais t’as pas d’enfant à emmener à la garderie… ».

Et on a beau expliquer que SI on a un enfant en garde alternée… On me répond « Mais c’est pas le tien ».

 

Et vous, comment votre situation familiale est-elle prise en compte par votre employeur ? Rencontrez-vous des problèmes ou au contraire une bonne compréhension de vos contraintes ?

crédit photo emurray/cc

8 Réponses

  1. kafrety dit :

    Biensûr que si ça compte mais il faut parfois ressortir les textes à nos chers employeurs!!!!
    En ce qui concerne les vacances, sont prioritaires les personnes chargées de famille, ce qui veut dire personnes ayant enfants à charge donc si beaux-enfants à charge, prioritaire pour les vacances tout autant que les mères de famille.
    Pour le congé maternité c’est pareil, si au moins 2 beaux enfants chez soi et enceinte de notre premier ou plus nous avons le droit au congé mater qui équivaut à 3 enfants même si ce n’est pas nous qui avons mis les 3 enfants au monde.
    C’est pareil pour les cadeaux de Noël, nous y avons aussi le droit!!!
    Il faut en revanche donner des justificatifs (caf) pour justifier que nous les avons bien à charge, et ce côté administratif est parfois contraignant, mais il ne faut pas hésiter à faire bouger les choses!!!

    Je fais appliquer mes droits de beau-parent à mon employeur et ça marche, alors pourquoi pas vous?

  2. celine dit :

    Tout à fait d’accord il faut les compter comme enfant à charge moi j’ai fait valoir mes droits à la

    • celine dit :

      Tout à fait d’accord il faut les compter comme enfant à charge moi j’ai fait valoir mes droits pour mon congé maternité :) et maintenant je vais le faire pour le reste :) mais il faut bien se renseigner car ça vient pas tout seul comme pour nos propres enfants !!!

  3. Ninette dit :

    Après vos messages, je suis allée voir la RH

    pour le congès maternité la question se pose pas pour moi étant donné que je n’aurais pas d’enfant

    pour les vacances, c’est des arrangements entre collègues, et des collègues C*** j’en ai !! et quand je vais voir la RH en disant que j’en ai marre de ne pas pouvoir prendre mes congès avec mon compagnon qui lui prend ses congès en fonction de son fills car je n’ai pas d’enfant donc je dois prendre mes congès après ceux qui en ont . On me répond mais c’est normal que l’entreprise favorise ce genre de situation, voyons madame, vous n’êtes pas sa mère donc il a pas besoin de vous, donc ce n’est pas grave si vous apssez pas vos vacances avec lui. C’est à votre compagnon de ne pas prendre tous ses congès pour son enfant.

    Et pour le reste nous en sommes pas marié donc l’enfant n’est pas à ma charge et puis cet enfant il a un père et une mère pour subvenir à ses besoins, à moins qu’un juge est clairement dit que cet enfant est à ma charge, et bien de leur point de vue je ne suis RIEN pour cet enfant il n’est RIEN pour moi. Vous aviez qu’à pas aimer un homme avec un enfant.

    Pour nous vous êtes célibataire sans enfant point final

    J’en ai marre ! déjà que sans enfant je paye des impôts à gogo, je suis prioritaire sur rien

    Il faut avoir des enfants pour exister dans cette société !
    et si on s’occupe des enfants de notre cher et tendre, on peut rien demander (même pas un minum de reconnaissance) car ON A CHOISI d’AIMER UN HOMME AVEC UN ENFANT DONC on doit faire avec.
    mais oui vous devez tout faire pour ce petit ange, mais vosu n’aurez rien en échange car c’est NORMAL que vous vous occupiez de lui, le pauvre il a rien demandé LUI

    Vous aurez compris que je suis énervée !
    des devoirs la belle-mère elle en a ! on fait parfois bien plus qu’une mère mais des droits AUCUN
    c’est un du ! on aime un homme avec des enfants DONC on doit être une bonne belle-mère et pas se plaindre, elle a bon dos la belle-mère !

    • Jeanne dit :

      Salut, j’hallucine et en même temps je ne suis pas surprise. Le beau-parent ne compte qu’au moment des jugements … enfin son salaire ne compte qu’au moment des jugements des gardes pour les enfants (marié ou non c’est pareil) !!! Tu as tout à fait raison nous cumulons des devoirs sans jamais aucun droit acquis.
      Parfois je pense que si mon mari venait disparaître (croisement de doigts anti-mauvais sort) je n’aurais aucun recours pour pouvoir voir ma BF que j’élève au quotidien ! :(

  4. ly78 dit :

    Je me suis renseignée de mon coté. Si on avait la garde exclusive, et après notre mariage, il aurait pu compter comme enfant à charge… Mais en ne l’ayant qu’en garde alternée, la RH et le CE ne fonctionne pas…

    Apres, j’ai la chance d’avoir des meres celibataires, des familles recomposées autour de moi, du coup, ils comprenent les problèmatiques et m’acceptent mieux ! je n’ai pas de commentaire sur le fait de prendre 1 mercredi sur 2…

  5. gaelle dit :

    « Pour le congé maternité c’est pareil, si au moins 2 beaux enfants chez soi et enceinte de notre premier ou plus nous avons le droit au congé mater qui équivaut à 3 enfants même si ce n’est pas nous qui avons mis les 3 enfants au monde. »
    As tu une référence là-dessus ? Est-ce que ça marche aussi pour la résidence alternée ? Justement je m’énervais sur le fait que ce ne soit pas pris en compte, vu que ça ne demande pas moins d’énergie…

    • sand dit :

      Je me permets de répondre car c’est actuellement mon cas, je suis en congé maternité pour mon premier enfant mais pris en compte tel un troisième enfant du foyer, ce qu’il est car mon compagnon a deux filles qui vivent avec nous une semaine sur deux.
      Il a fallu que j’apporte à la CPAM dont je dépends la preuve de filiation de mon conjoint avec ses filles + une copie de la dernière déclaration d’impôts sur laquelle est spécifiée que la garde alternée est bien mise en place et ils m’ont calculé un congé mater comme pour un troisième enfant.

Poster un commentaire

Enregistrez-vous en quelques secondes sur BeauxParents.fr pour poster un commentaire ou connectez-vous avec votre compte !